Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 décembre 2006 6 09 /12 /décembre /2006 13:05
le concert de la maturité
Après Sael en première partie qui a su chauffer confortablement le Zénith, puis
après 20 minutes d'attente lors desquelles le public a bien montré son
impatience de façon sonore, voilà Admiral T !
Un premier morceau avec une façade d’enceintes muettes ! Il n’y a que le son des
retours… puis retour de la façade et soulagement de la salle.
Ca y est le gros son est là, l'énergie Admiral T, une sorte de nouveau
monsieur 100 000 volts !!!! Il enchaîne un deuxième titre dédié a toutes les
femmes, à sa femmes aussi. Il lance cette dédicace en regardant ses deux
choristes, ses deux Wailers à lui, à droite de la scène et qui donneront au
concert par la suite une forte couleur reggae avec sa lourde ligne de basse.
La qualité du show est irréprochable : lâcher de fumée sur la rythmique des
morceaux, feux d'artifice ponctuant les finals le tout visiblement très bien
répété et mis au point.
La couverture d’un magasine affichée dans un kiosque parisien montait Admiral T, 
torse nu avec ce titre « Admiral T, la force tranquille » et c'était bien ça
avec un accompagnement musical de très grande qualité, beaucoup d'influences
reggae ponctuées de parties relookées ragga dance hall beaucoup plus dynamiques
et mordantes. Une tradition qui se transcende par la modernité...
On pourrait parler de concert de la maturité en terme musical.

Régis Durand de Girard

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents