Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 janvier 2007 2 09 /01 /janvier /2007 22:44

Nouvelle manifestation devant le PS pour demander l’exclusion de Georges Frêche

A l’instigation de la conseillère régionale d’Ile de France, la Martiniquaise Jeanine Maurice Bellay et d’Akli Mellouli, candidat socialiste aux législatives à Bonneuil sur Marne, Antillais, Beurs, Harkis et métros se sont encore retrouvés devan,t le siège du parti socialiste pour interpeller les membres du bureau national, lors de leur réunion hebdomadaire. « Nous serons là tous les mardis, jusqu’au 26 janvier ! », assure Jeannine Maurice-Bellay. C’est le 26 que la commission de discipline présidée par Louis Mermaz doit trancher le sort du président de la Région Languedoc-Roussillon qui a tenu des propos choquant sur « les onze joueurs black » de l’équipe de France de foot. Depuis la mi-décembre, ils exigent que Georges Frêche soit exclu du PS et demandent à tous les éléphants du PS de se prononcer clairement. Mardi soir, c’est Dominique Strauss-Khan qui est sorti le premier. L’homme, visiblement abattu, a lâché au Martiniquais Philippe Milia d’Aubervilliers : « T’as raison ! »

Arnaud Montebourg a été pris d’assaut, à son tour par les militants car il n’avait pas répondu à leur mail : « J’ai des milliers de mails et pas de secrétaire. Mais ma position politique est claire et cette réponse m’engage. » Selon lui, son parti a décidé d’exclure Georges Frêche. Manuel Valls, le maire d’Evry a lâché : « Evidemment qu’il faut le foutre dehors ! » Bilal Monoco, cadre du PS d’origine africaine a dit : « Faut faire confiance au parti. » « Si vous nous entubez, a répondu James, un militant de Meaux, notre vote sera aussi transparent que votre réponse au bureau national ! » Bertrand Delanoë qui avait promis une réponse écrite a profité que Jeanine Maurice-Bellay soit en discussion avec Jean-Pierre Chevénement pour s’éclipser discrètement… Anne Hidalgo, sa première adjointe à la mairie de Paris et Claude Bartolone les ont assuré de leur soutien. « Il faut le virer », a dit M. Bartolone.

Christian Paul, ancien ministre de l’Outre-mer a été clair, lui aussi : «  Je suis de ceux qui considèrent que ça doit être fait et le plus rapidement possible. » Jean-Louis Bianco a profité d’une altercation entre Jeanine Maurice-Bellay et Sofia Otokoré, élue PS au conseil régional de Bourgogne pour filer à l’anglaise et Daniel Vaillant a assuré qu’il fallait « des sanctions quand les faits sont avérés ». Marie-Noelle Lieneman et Yvette Roudy ont apporté elles aussi leur soutien. Jeanine Maurice-Bellay, Jean-Pierre Passecoutrain, Philippe Milia et tous les militants présentsq ont assuré qu’ils seraient encore là mardi prochain et qu’au final, ils rendraient publique la liste des signataires de leur appel à l’exclusion de Georges Frêche. François Hollande ne s’est pas montré. Ni Ségolène d’ailleurs…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents