Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 17:59

Valérie Louri à l'Eurovision

Sur les dix candidats présentés par l'ensemble des chaînes de France Télévisions, les téléspectateurs éliront le 6 mars, à 20 H 40 sur F3 et à 15 h 40 sur les télépays, l'artiste qui représentera la France à l'Eurovision, le 12 mai prochain, à Helsinki. Parmi eux la Martiniquaise, Valérie Louri. (Photos : Regis Durand de Girard)

A quelques jours d'affronter les téléspectateurs du service public, Valérie Louri, la Martiniquaise présentée par RFO pour participer à la sélection française de l'Eurovision, est très sereine, très calme. « J'ai émis beaucoup de réserves avant d'accepter parce que je voulais que l'on respecte mon univers musical. » La mésaventure de Kolo Barst, l'an passé, parti furieux du studio après avoir chanté, l'a marquée. Après avoir reçu des assurances de la responsable RFO pour l'Eurovision, Marie-Josée Alie (qui lui a déjà ouvert la scène de la Rochelle avec 9 semaines et 1 jour), Valérie a accepté. Marco Prince (ex Fédération française de funk) est venu en Martinique dès l'annonce de sa sélection. « Je lui ai dit ce que je voulais rythmiquement et quels instruments je voulais. Flûte bambou, tambou bèlè, chacha et violon. » Avec ces éléments, Marco Prince a compoosé une chanson « formatée eurovision » : Besoin d'ailleurs. « Ma musique est difficilement classable, c'est la nouvelle musique antillaise ! J'ai encouragé Marco à mettre en avant sa couleur au niveau de la basse et avec les guitares flamenco et le bèlè pithé, on a réussi un mariage euro-caribéen. Besoin d'ailleurs raconte la richesse des cultures et des gens : « Le monde a ses couleurs qu'il nous faut respecter... » Valérie ne connaissait pas FFF et Marco Prince. Elle est allée sur Internet et a découvert que Marco était Béninois et qu'enfant, une de ses taties était Antillaise. « Je me suis dit qu'il serait plus sensible à ce que je voulais montrer. » Marco et Valérie se sont enfermés une semaine en studio. « Je lui ai chanté ma rythmique ; il me faisait des propositions, intelligentes, ouvertes, dans le coup. » Max Télèphe a pris la flûte, Can s'est mis au chacha et Casimir Jean-Baptiste au tambou bèlè. Marco Prince a fait le reste. La partie en créole dans le texte est de Valérie : « Gadé tambou woulé. » Pour le show, Valérie ne sera pas habillée par sa styliste habituelle, Sandra Saint-Louis Augustin. Sylviane Gody lui a dessiné un costume « haute-couture caribéenne », « un peu sexy », selon Valérie, pour accompagner une chorégraphie très féline.

 

De Broadway à l'Eurovision

Jeune trentenaire native de Fort-de-France, Valérie a été scolarisée au lycée Schoelcher. Après un bac économie, elle entame un BTS tourisme et loisir à l'ESCAT. « J'ai commencé la musique tard, après le BTS, quand je suis allée à New York, suivre les cours de danse d'Alvin Haley à l'American dance center, puis au Broadway dance center. » Faute de green card, Valérie n'a pu rester et passe à côté d'un « super contrat ». Elle rentre au pays, la mort dans l'âme, et d'emblée, elle tombe sur une formation de danse, théâtre et musique à l'IFAS. « J'y ai appris les danses de mon pays et j'ai découvert le bélè grâce à Casimir Jean-Baptiste. Formée à la bonne technique de Micheline Amdès (du Dance theater of Harlem), elle intègre à l'IFAS le groupe Belya. C'est alors qu'elle commence à composer les chansons de Bay Lanmè avec Marc Elmira.

 

Qu'espères-tu de l'Eurovision ?

« Je suis très fière de pouvoir présenter le bélè pithé à l'Europe. Ca me satisfait déjà. C'est énorme ! Il y a six mois, je ne pensais pas me retrouver sur France 3 et que je puisse présenter une des facettes de la culture de mon île. »

Es-tu une artiste engagée ?

« Je ne me déclare pas engagée, mais je suis une artiste qui aime son pays, qui le chante avec force et sincérité. Point barre. Un artiste peut donner son opinion, mais il doit d'abord donner du rêve. »

Cette ocassion est aussi une belle vitrine...

« Je vais profiter de cette vitrine pour booster mon album, Bay Lanmè qui est sorti en juin dernier. Je vais jouer à la Chapelle aux Lombard, au BB Antilles, au Canal Opus et je ferai un show case à la foire de Paris avant de faire la première partie de Kassav, le 18 mai, au Créole blues festival de Pointe-à-Pitre. »

Seras-tu rémunérée pour cette prestation télévisée ?

« J'ai demandé à RFO. Je ne sais pas. »

 

Les candidats en lice

Estelle Lemée (Comme une étoile)

Cheb Hamid et BZR (Galbi)

Les Fatals Picards (L?amour à la française)

Les vedettes (Vive papa)

Les Wamaps (Faut voter pour nous)

Ministère des affaires populaires (Grain d?sel)

Charlotte Bequin (Je veux tout)

Jennifer Chevallier (Mon étoile)

Valérie Louri (Besoin d?ailleurs)

Médi-T (On and on)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

resx 15/02/2007 00:05

ben je comprend pas pourquoi y a pas les vignettes des candidats...dites moi donc dites moi le ...

Articles Récents