Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 23:26

Belle-Ile en mer Marie Galante

27 sur l’eau

Pierre bojic l’a rêvé, Alain Voulzy en a écrit la partition, maintenant c’est une affaire de skippers ! Hier matin, la  course en haute mer Belle-Ile-en-mer/Marie-Galante est devenue une vraie course sportive menant 27 figaristes par delà l’Atlantique jusqu’à Marie-Galante. Le départ est pour le 25 mars, l’arrivée pré-supposée vers le 14 avril. Entre les deux 3436 miles. Beaucoup l’ont rêvée, et désormais, elle est la première manche du championnat de France de la course au large pour 2007 chez les figaristes. Parmi les concurrents, nous noterons la présence de Victor Jean-Noel (Pays Marie Galante) et Philippe Quéré (Iles de le Région Guadeloupe) qui ont été retenus par la Région pour porter les couleurs locales. Victor a couru, la semaine dernière, la course de nuit avec une dizaine de figaros, histoire de se frotter aux copains, tandis que Quéré, le skipper de Sainte-Anne, partait en mer, hier pour faire sa qualification sur 500 miles, plein ouest… Nos héros guadeloupéens sont confrontés à la fine fleur de la régate, qu’ils soient Bertrand de Broc, Servane Escoffier ou quelques anciens du Vendée Globe, voire quelques futurs de ce trophée prestigieux… Belle Ile en mer, Marie Galante… Quand est sortie cette chanson, nombreux furent les Guadeloupéens à croire que Belle Ile en mer ne venait comme qualificatif aux atouts de la Galette. Mais demain, cette course sera belle et bien inscrite dans le palmarès des figaristes. Une semaine avant le départ du 25 mars, Le Palais, port principal de Belle Ile, sera pavoisé aux couleurs de Pen Duick. Laurent Voulzy, invité d’honneur de la conférence de presse inaugurale de la course, hier, a rappelé comment cette chanson est née. Alain Souchon lui avait proposé en accroche « Belle-Ile-en-mer », Laurent Voulzy lui avait répondu « Marie-Galante ». C’est ainsi, que cette chanson est née, c’est ainsi que, vingt deux ans plus tard, la course est née

Deux Guadeloupéens

Nous savons que côté guadeloupéen, nous serons représentés d’un côté par Victor Jean-Noel (Pays Marie-Galante), de l’autre par Philippe Quéré (Iles de la Région Guadeloupe). La région a consenti à verser à chacun une aide de 45 000 euros. Il y avait bien un troisième homme, Luc Coquelin… Mais son dossier semble avoir manqué de sponsors privés (et l’on pense à ce qu’aurait pu lui proposer le groupe Loret, très impliqué dans la voile guadeloupéenne). Mais même s’il faut attendre la commission permanente du 12 mars pour connaître les choix officiels de la Région, les dés semblent ainsi joués : Victor Jean-Noël et Philippe Quéré seront deux compétiteurs locaux de la transat en solitaire. Reste que pour jouer la course, il faudra compter sur Christian Bos, coureur pour Belle-Ile qui a eu l’élégance de dire à Victor Jean-Noël qu’il comptait sur lui pour faire une course dans la course. Jean-Noël, très seigneur, lui a répondu : « Nous aurons la courtoisie de vous laisser devant ». Une mabnière d’inverser la pression !

 Ils ont dit :

Harry Selbonne, président de la communauté de communes de Marie-Galante

«  Victor Jean-Noël est venu nous trouver avec un projet de développement durable pour la voile. D’abord, la course, puis une étude pour impliquer toute la jeunesse dans la voile et en 2008, le démarrage. Il court sur le Figaro de Desjoyaux, ca va lui porter chance ! »


 


 

Jean Maurel, directeur de course

« C’est une course en solitaire, une course engagée pour des petits bateaux. Et les héros de cette course on les retrouvera au Vendée Globe Challenge ! »

 







Jean-Pierre Champion, président de la FFV

«  Pour la première fois, le championnat de France des figaros comportera une transatlantique ! »

 










Victorin Lurel, président de la Région Guadeloupe

« Quand Voulzy a créé sa chanson, je croyais que Belle-Ile en mer était un qualificatif pour Marie-Galante… Mais vous allez être bluffé, être époustouflé par l’accueil de Marie-Galante ! »

 




Christian Bos, skipper

« J’ai été élève du club de voile de la Pointe des Nègres en Martinique où mon père enseignait, j’ai appris le créole, j’ai lu France-Antilles enfant et je lance un défi à Victor Jean-Noël ! »

 








Laurent Voulzy

« Alain Souchon avait lancé « Belle-Ile en mer, j’ai répondu Marie-Galante, j’ignorais que ça puisse devenir une course avec des skippers et des bateaux. Voile et musique se ressemblent beaucoup, ça pollue pas et ça fait voyager ! »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents