Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 16:45
 
La 15e chambre correctionnelle a rendu son délibéré dans l'affaire Wilina Deruel. Cette
petite fille s'était noyée dans un point d'eau municipal à Macouba en juillet 2004. Le
maire de la commune Sainte6rose Cakin, le préfet de la Martinique Michel Cadot et
deux sous-préfets, Josette Michel et M. Lamontagne étaient poursuivis.
Sainte-Rose Cakin était là, accompagné d'amis à lui et d'une de ses avocates, Me Herbière.
Cadot, Lamontagne et Michel n'étaient pas là, mais Mes Faure-Muret et Domenach les représentaient.
La famille Deruel et leur défenseur, absents.
Sainte-Rose cakin est reconnu coupable d'homicide involontaire et d'infraction au code de l'environ-
nement. Il est relaxé du chef de mise en danger de la vie d'autrui. Dix mois avec sursis.

La partie est recevable, cependant Geneviève Déruelest déclarée partager les responsabilités pour
moitié. Cakin est condamné à lui verser pour son préjudice personnel : 7 500 euros.

Cakin est condamné à lui verser en tant que représentante légale de trois enfants la somme de 4
000 euros par enfants.

L'Assaupamar est reçue dans sa constitution de partie civile mais elle est déboutée de toutes ses
demandes.

Le tribunal prononcé la relaxe pour les trois haut-fonctionnaires et déboute les demandes des
parties civiles à leur encontre.

Après lecture du jugement par la présidente, Ste Rose Cakin a emprunté le jugement à la greffière
pour le lire dans la salle d'audience avant de lui rendre. Il a indiqué réfléchir à faire appel de ce
jugement. Il s'est refusé à tout commentaire à la sortie du tribunal, s'étonnant toutefois d'avoir été
condamné à titre personnel et non en tant que maire.
Me Faure-Muret a déclaré au sujet de la peine de M. Cakin : "Il n'y a pas eu de peine d'inégibilité
demandée, donc il n'y en a pas. Rien ne l'empêche d'être maire."

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents