Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 avril 2007 7 29 /04 /avril /2007 14:57

La Foire de Paris en 2006 c’était :

 

-         620 000 visiteurs

-         67% de visiteurs acheteurs

-         80% de visiteurs fidèles

-         96% de visiteurs pensent que La Foire de Paris permet de découvrir des cultures différentes

-         52% de visiteurs plébiscitent l’espace « Terre des Tropiques »

 

La Foire de Paris en 2007 ce sera :

 

-         900 000 visiteurs attendus sur l’espace « Terre des Tropiques »

La Martinique, Terre de tropiques

 

Véritable salon dans le salon, l’espace Terre de tropique est un des sites emblématiques de la foire de Paris qui se déroule depuis le 27 avril (et jusqu’au 8 mai) à la porte de Versailles. Aux côtés de la Martinique, tous les pays d’outre-mer et, nouveauté cette année, la présence de Wallis et Futuna (tellement loin que l’on croit que c’est encore plus petit que ce que c’est réellement !). Avec près de 100 mètres carrés pour lui, le Comité martiniquais du tourisme poursuit plus que jamais sa politique de promotion de la destination. Selon Angèle Ozier, la foire de Paris est le plus gros investissement du CMT en terme de salon. «  J’en parlais dimanche avec les élus présents (on a vu M. Michalon, Mmes Lesdema, N’Guela et Philémon-Montout), raconte-t-elle, et nous sommes unanimes à dire que la Martinique doit être absolument présente sur la foire. » Le CMT a emmené une quinzaine de professionnels de l’hôtellerie, la restauration, les loueurs de voitures et la fédération des offices du tourisme et syndicats d’initiative qui représente l’ensemble des communes. Invité spécial : le parc Aqualand.

 

Tout sur le patrimoine

Au côté de cet espace, d’autres institutions ont pris leur quartier à la porte de Versailles : La chambre de commerce a emmené l’AFPA et la Chambre de métiers. Ambassadeurs de leurs artisans et apprentis, les deux organismes ont chargé leurs élèves de vendre les produits de tous les artisans qui n’ont pu être du voyage. On trouve encore le musée du patrimoine du Conseil régional. Il s’agit que ça brille, que la vitrine soit belle car l’enjeu est vital à l’économie touristique de l’île. « C’est ici que nombre de visiteurs décident de venir nous voir », selon Mme Ozier. Ainsi le patrimoine vestimentaire martiniquais est mis en valeur (grande robe, titane, matadore et tête à coiffe…) et chaque jour, un thème spécifique est décliné : les fleurs, les fruits, la couleur rouge, la couleur bleue… Jeudi 3 mai sera la journée de la Martinique avec, à l’ordre du jour, la présentation de la société Avantilles, spécialisée dans la conception de maquettes de villes et dans la reconstitution en images de synthèse, explorant ainsi la réalité virtuelle qu’est la reconstitution historique et, en clou du spectacle : Saint-Pierre avant l’éruption de 1902 ! Une adroite façon de montrer qu’outre nos belles plages et notre nature, nous avons aussi une histoire qui doit concourir à enrichir l’offre touristique.

Trois Questions à Vanessa Aimée, Miss Martinique

Quel rôle doit jouer Miss Martinique sur la foire ?

Ma présence est importante pour la Martinique car je participe directement à la promotion de la destination en apportant mon image. Je fais connaître la culture, les valeurs et les activités sportives et culturelles. Je parle aussi beaucoup des tenues vestimentaires que je porte.

Les gens viennent facilement vers vous ?

Certains n’osent pas, mais la majorité des visiteurs a envie de rencontrer une Miss, de me connaître. Et je reçois leurs compliments comme autant de compliments pour la Martinique car à travers moi, c’est de la Martinique qu’il s’agit et je m’en félicite !

Avez-vous fait des rencontres cocasses ?

Beaucoup de visiteurs me demandent si je suis la vraie Miss Martinique ! C’est marrant, ça me fait plutôt rire et je prends tout positivement car je suis là pour expliquer notre Martinique.

 
Le coup de pouce des musiciens

Avec les chambres de commerce des trois DFA, Art et son, la société de promotion des artistes antillais dirigée par Evelyne Marlin et Karine Lagrenade, a organisé une programmation durant toute la foire. Une quinzaine d’artistes se produisent à tour de rôle dans une série de show case de 45 minutes, durant toute la foire. La scène est de 100 m2, et devant, 2 000 personnes peuvent s’installer. « C’est plus qu’une belle vitrine, car cette animation musicale est devenue en fait un vrai festival, le festival Terres de tropique où nos artistes de l’outre-mer, mais aussi de Cuba, peuvent rencontrer des publics très différents », selon Karine Lagrenade. Le grand show aura lieu vendredi 4 mai, pour la seule nocturne de la foire. Un spectacle de 2 heures et demi consacré aux courants urbains créoles permettra de voir en live Gérald Toto, Mike Ibrahim, Fred Alie, Sandra N’Kake, David Walters, Pascal Danaé, Karl the Voice, Krys Mayne et, en guest star, K’Koustik et la somptueuse Valérie Louri ! Tout le reste de la semaine, on pourra entendre lesgrands noms de la musique des tropiques : Ralph Tamar, Jocelyne Berouard, Micheline Mona, Tony Chasseur, Dédé Saint-Prix, Lola Martin, Jean-Luc Guanel et encore Daniele René Corail. A noter, lundi 7 mai, une soirée spéciale consacrée au Bèlè.

L'IMAGE


Bertrand Delanoe, escorté de sa fidèle George Pau Langevin est venu inaugurer le hall Terres de tropiques vendredi 27 avril. (Photos : Regis Durand de Girard)

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents