Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

Saint Barth veut divorcer de l’Europe

Le sénateur de Saint-Barthélemy Michel Magras a assisté en tant qu’observateur au forum entre l’Union européenne et les Pays et Territoires d’Outre-Mer (PTOM) à Bruxelles qui s’est achevé vendredi. La nouvelle collectivité antillaise veut entrer dans l’association des PTOM.

Si elle bénéficie d’une autonomie vis-à-vis de l’Etat, il lui reste une étape à franchir : ne plus être contraint d’appliquer les directives européennes qui s’imposent aux Régions Ultrapériphériques. Quand elle était encore liée à la Guadeloupe, Saint-Barthélemy recevait quelques miettes de l’aide financière apportée par l’Europe. Aujourd’hui, autonome en raison de son niveau de vie, Saint-Barthélemy n’aura bientôt plus rien à gratter. Le calcul est vite fait : il n’y a plus d’aide à obtenir alors pourquoi subir les contraintes ?

Le passage de RUP à PTOM, qui ne se fera pas avant 2012, permettra à la collectivité de bénéficier pleinement de son autonomie fiscale et douanière. Elle ne sera plus membre de l’Union européenne mais associée.

David Martin (Agence de presse GHM)

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Antoine Tikitak 27/03/2010 13:02


Une bonne association vaut mieux qu'une mauvaise intégration, n'est-ce pas ?