Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

Admiral T,  une légende au Zénith

Admiral T a fait son show au Zénith pendant plus de deux heures, dimanche à Paris. Il était à fond et survolté. De la vivacité à revendre et du talent ! 

ADMIRALT-AU-ZENITH-5--PHOTO-A--JOCKSAN.jpgLe jeune homme de Lacroix est apparu ganté de  blanc et les muscles saillant sur scène pour un véritable show à l’américaine avec des danseurs bourrés de talents et des accompagnateurs triés sur le volet. Son spectacle est un mélange très aventureux, mais brillant de gaieté, de joie, de rythme, d’humour, d’insolence avec un brin de légèreté. Grandiose et époustouflant, il a tout donné sans calculer, ni    mesurer son temps. Séduisant voire attirant, il a offert à ses invités d’un soir une grande prestation, mais aussi un défilé de vêtements : plus de dix changements de costume pour chanter dix neuf chansons !  Le-public-en-grand-nombre-photo-A-JOCKSAN.jpgVoila un artiste qui avance sans risque de se démoder. Et puis, il a fait un coup de génie en offrant à son fils Dylan l’occasion de taper le ka sur scène, une première pour le bambin ! Pour ce premier Zénith, il s’est entouré de Kalachnikof, Daly, Lieutenant, La Fouine, Medine, Awa, Lylan et Jumo, et les danseurs du groupe Why dem faya  pour un spectacle d’une grande qualité scénique pendant deux heures trente non stop. Un coup de maitre ! A guichet fermé et devant un  public dont la moyenne d’âge ne dépassait pas 20 ans. Avant de quitter la scène, il a fait appeler à le rejoindre, Jessica, sa femme. Car voila un signe de la nature d’Admiral T : il triomphe en famille !

Alfred  Jocksan (agence de presse GHM)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

FERDINAND 25/11/2010 22:15



LE REPORTAGE NOUS FAIT REGRETTER DE NE PAS Y ÊTRE ALLÉ...