Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 07:20

Deux enquêtes en cours après la mort du CRS Jean-Marc Niçoise

Les associations Tjenbe Red et Collectifdom ont écrit, hier, au Défenseur des droits pour lui demander qu’il s’autosaisisse après le décès du CRS guadeloupéen Jean-Marc Niçoise. Ce CRS avait été retrouvé mort chez lui, le 15 février dernier alors qu’il se plaignait auprès de son avocat de faire l’objet de harcèlement de la part de son supérieur hiérarchique. Le rapport d’autopsie s’orientait vers la thèse du suicide et le parquet de Meaux a ouvert une enquête pour rechercher les causes de la mort. En même temps que la famille du CRS annonçait son intention de déposer une plainte pour homicide involontaire, le ministère de l’Intérieur a ordonné une enquête administrative. Elle concerne le service au sein duquel exerçait Jean-Marc Niçoise à la caserne de CRS de Pomponne (77). Cette enquête a, selon, le cabinet de Claude Guéant, été ordonnée « à la fin février ». Jean-Marc niçoise était en conflit avec son capitaine depuis l’été 2009. A cette époque, en compagnie de deux de ses collègues antillais, en mission en Corse, Jean-Marc Niçoise avait été salué par son capitaine, leur disant : « Ca va les Bananias ? » Leur plainte avait été ignorée du parquet de Meaux qui avait laissé prescrire l’affaire, un dysfonctionnement de la justice. En 2011, les 3 fonctionnaires avait eu gain de cause devant le tribunal de Paris qui avait condamné l’Etat pour déni de justice. Le capitaine n’avait pas été poursuivi. Les deux collègues de Jean-Marc Niçoise avait obtenu leur mutation, Jean-Marc n’avait pas voulu la demander, estimant que c’était à son capitaine de partir. Au lieu de quoi, M. Niçoise se plaignait de faire encore, début février, l’objet de railleries de la part de son supérieur. La famille est persuadée qu’il y a un lien entre le suicide de Jean-Marc et ces faits que le CRS s’apprêtait à dénoncer en justice.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents