Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 juin 2014 4 05 /06 /juin /2014 07:00

L’AFD a mis 1,5 milliard d’euros dans les Outre-mer en 2013

Anne-Paugam-AFD.jpg

Avec 1506 millions d’euros de financements accordés en 2013, l’AFD maintient le niveau de son activité outre-mer à 20 %. Ce chiffre représente 3 % du PIB des Outre-mer, 50 % des emprunts d’investissement des collectivités locales (643 millions d’euros) et 50 % du parc de logements sociaux (76 000 logements). L’AFD est aussi le guichet de Bpifrance qui a investi 346 M€ en outre-mer. L’AFD a consacré 175 millions pour des garanties au secteur privé et 316 millions pour des prêts au secteur privé et le refinancement des banques. Sa filiale Proparco qui investit au capital de sociétés a disposé de 25 millions.

Chaque territoire a bénéficié de fonds de l’AFD. En tête, la Réunion (400 M€), puis la Martinique (376 M€), la Guadeloupe (174,9 M€), la Guyane (110,5 M€) et Mayotte (53 M€). Les COM ont disposé ensemble de 400 M€.

Ces sommes sont distribuées entre la politique de cohésion sociale (389 M€), l’environnement (138 M€), l’aménagement urbain, l’équipement, l’énergie (209 M€) et le soutien au secteur productif (229 M€).

L’AFD vient en appui aux politiques publiques et en soutien aux collectivités locales, très souvent en difficulté financière dans nos régions. Mais, se félicite Anne Paugam, directrice générale de l’AFD, « le niveau d’impayé est très faible ».

L’AFD a accordé encore 138 M€ de prêt pour les projets immobiliers de ses sept  sociétés HLM d’outre-mer. Dans le même temps, Bpifrance a permis de garantir 1400 prêts d’accession sociale à la propriété.

L’AFD estime à 861 M€ son niveau d’intervention pour le soutien au secteur privé. Anne Paugam assure que « 490 M€ d’intervention en fonds propres génèrent le double ».

L’AFD intervient aussi dans l’environnement géographique immédiat des Outre-mer. Elle a financé ainsi l’implantation en Amérique du Sud d’un bureau guadeloupéen d’études et d’ingénierie de la géothermie via un « prêt export ». Dans l’Océan Indien, elle subventionne la surveillance epidemiologique de la zone. L’AFD entend ainsi accompagner les Outre-mer dans leurs coopérations régionales et leur stratégie d’ouverture à l’international.

On devrait retrouver les mêmes niveaux d’autorisation d’engagement en 2014, selon Anne Paugam, malgré la diète budgétaire annoncée.

FXG, à Paris


En Guadeloupe

L’AFD participe à la création d’une filière de gériatrie. Elle avance 16 M€ en prêt bonifié au Centre hospitalier gerontologique du Raizet. L’objectif est de le mettre aux normes parasismiques et HQE, d’augmenter sa capacité d’accueil de 77 à 142 lits en améliorant les conditions de vie, et de créer deux nouvelles unités de soins de suite et réadaptation gériatrique (164 lits).


En Guyane

L’AFD participe à élargir l’offre de soins. L’Agence avance 30 M€ de prêt bonifié pour construire un nouvel hôpital à Saint-Laurent du Maroni. Il s’agit d’accompagner la hausse d’activité du CHOG. On passera ainsi de 219 à 361 lits avec la réduction des délais d’attente pour conséquence et la creation d’emplois pour lutter contre la désertification médicale de la Guyane.

L’AFD finance encore par un prêt bonifié de 15 M€ à l’établissement public d’aménagement de la Guyane, le premier éco-quartier amazonien à Rémire Montjoly, 1400 logements, 7000 habitants, trois groupes scolaires…


En Martinique

L’AFD finance le TCSP en prêtant 39 M€ à la société Caraïbus, filiale du groupe Vinci. L’enjeu, derrière l’amélioration de l’offre de transport collectif, c’est 23 000 voyageurs par jour et 400 emplois.


A la Réunion

L’AFD a financé la construction et l’exploitation d’un complexe hôtelier 4 étoiles par un prêt direct de 4,5 M€. En jeu, 60 emplois. Trois établissements ont par ailleurs obtenu de Bpifrance Outre-mer un prêt pour la rénovation hôtelière pour un montant de 526 000 euros.

15 % des entreprises accompagnées en 2013 ont bénéficié des garanties du fonds DOM.

L’Agence a aussi prêté 9 M€ à FPV Bardzour (Akuo energy) pour la construction d’une centrale photovoltaïque au sol et sur serres agricoles (9 MWc, avec stockage en centre de détention).

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents