Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 décembre 2012 3 19 /12 /décembre /2012 08:30

Le Noël de l’APIPD pour les enfants drépanocytaires

Samedi après-midi à la bourse du travail de Saint-Denis au nord de Paris, la Martiniquaise Jenny Hipocrate et ses 160 bénévoles offraient un Noël aux enfants drépanocytaires.

LeNOEL-DES-ENFANTS-AVEC-JENNY-ET-L-APIPD-photo-Alfred-Jocks.jpgA quelques jours de Noël, l’association pour l’information et la prévention de la drépanocytose (APIPD) et ses bienfaiteurs se sont mobilisés pour offrir une fête et des cadeaux aux enfants drépanocytaires. Ils étaient plus de mille deux cents personnes dont quatre cents enfants à recevoir un présent. « Nous avons eu plus de trois mille demandes d’inscription. On n’a pu prendre tout le monde, mais quand je regarde ces enfants, les yeux écarquillés, recevant leurs cadeaux, c’est vraiment génial », lance Jenny Hippocrate, présidente de l’APIPD. Le parrain de la manifestation, Jean-Marc Logé, a signé un chèque de 40 000 euros.

Le-NOEL-DES-ENFANTS-AVEC-JENNY-ET-L-APIPD-photo-Alfred-Jock.jpgSur le podium, spectacles et groupes s’enchaînent : Bobo Escargot, Anyssa B et sa guitare, Gwada Ka, Stony, Double Dutch, le groupe Boukan, des magiciens, des danseurs, des conteurs... Tandis que dans le couloir, des séances de maquillages et de jeux sont proposés aux parents et aux enfants. « L’amour des enfants me donne le courage de me battre jusqu’au bout. Ça n’a pas de prix. » Jenny Hippocrate prône les valeurs de solidarité et de reconnaissance. Ca fait 14 ans qu’elle organise un tel Noël pour voir les valides s’exprimer avec des malades dans une communion festive. « Je suis satisfaite et fière d’être la maman de tous ces enfants porteurs de la drépanocytose… » Et si elle s’avoue fatiguée, elle n’est pas lassée ! La fille de Sainte-Marie en Martinique est toujours plus déterminée pourvu qu’elle voit les enfants heureux et dans l’hilarité familiale.

AJ

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents