Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 07:27

Le stand de la Réunion au SIA est resté fermé hier

MLP-stand-Reunion.jpg« Il ne faut pas baisser les bras et voir très vite comment on peut de nouveau installer le stand parce que le salon de l’agriculture est très important pour l’Outre-mer. » A 8 h 45, hier matin, Marie-Luce Penchard, ministre de l’Outre-mer, était sur le stand de la Réunion au Salon international de l’agriculture de Paris. Il y avait encore des traces de sang. La veille, il avait été victime d’un saccage en règle. Sur les faits eux-mêmes, la ministre s’est contentée de rappeler qu’une enquête de police était en cours. « Moi, je suis venue les rassurer. Il ne faut pas lier des événements tant qu’on n’a pas les résultats de l’enquête. Ce qui est important, c’est que le stand puisse fonctionner et que vendredi, on oublie vraiment ce qui s’est passé lundi parce qu’il y aura beaucoup de monde au salon. » Elle a toutefois donné son avis sur les événements : « C’est le hasard. Quand on est sous l’emprise de l’alcool, on ne maîtrise pas toujours les faits et gestes des uns et des autres. » Lurel-et-Marie-Rose-Severin-stand-reunion.jpgMarie-Luce Penchard a été suivie un peu plus tard sur le stand de la Réunion par Victorin Lurel, chef du pôle Outre-mer de François Hollande, « venu porter sa solidarité aux Réunionnais ». Joey Siva, directeur de la chambre d’agriculture de la Réunion était, lundi, au cœur de la bagarre : « J’ai vu des individus complètement éméchés qui s’en prenaient aux exposants et aux personnes présentes. Ils ont saccagé une partie du stand ; ils ont détruit des produits, cassé les vitres du local à l’intérieur du stand, (« d’un coup de tête », selon un autre témoin), et ils ont agressé physiquement et verbalement certaines personnes dont des exposants. » Traces-de-sang-stand-Reunion.jpgDeux personnes ont été blessées et transportées aux urgences lundi soir. Mélissa, une jeune fille de l’IRT a reçu un coup sur le nez (six points de suture) et une autre, Lucien Colombat, président du CTICS, a reçu un coup de tesson de bouteille de rhum sur le bras gauche. Même un vigile s’est pris un coup de serpette sur le côté et le bas du visage. Certains ont parlé de proches du Front national qui voulaient venger l’accueil fait à Marine Le Pen lors de son déplacement à la Réunion. La police a laissé aussi entendre qu’il pouvait s’agir de gens du voyage… « C’était la journée de l’île de la Réunion, poursuit Joey Siva, il y avait des danseuses. Les agresseurs complètement bourrés ont commencé à danser avec elles ; on a essayé de les dissuader. Ils n’étaient pas contents et ils s’en sont pris physiquement aux personnes présentes mais je ne peux rien dire de plus. » Marie-Rose Severin, présidente de la CAHEB, était là, elle aussi. Stand-reunion-au-lendemain-du-saccage.jpgSon témoignage est plus direct : « J’ai reçu un coup de poing que j’ai esquivé en essayant de défendre les gens qui étaient par terre et qui étaient frappés. La bagarre s’est ensuite déplacée et les filles  ont pu se mettre à l’abri dans le local. Comme mon stand est à côté, ils ont pris et balancé tout ce qu’il trouvait. J’ai eu pour 2 à 3 000 € de casse. » Pour elle, les agresseurs ne ressemblaient pas à des gens du voyage : « Ils sont venus casser du Réunionnais ! Mais je ne sais pas s’ils sont proches ou non du FN. Ils ont commencé à mettre la main aux fesses des danseuses, on leur a dit non. Et c’est là… Quand on a dit aux trois personnes de sortir, il y en a cinq ou huit autres qui sont arrivées… » Elle a vu un type avec un cutter, un autre avec un couteau… Stand-Reunion-en-refection.jpgIls ont pris une bouteille de rhum, l’ont cassée avant de s’en servir comme arme… Thomy Atanari, 4e secrétaire général de la chambre s’est retrouvé au sol et a été tabassé… « On ne vient pas sur un stand avec un couteau et un cutter… Ils sont venus casser du Noir ! » Un policier a confié à un exposant voisin qu’avait été trouvée sur une des trois personnes interpellées une carte du Front national. Les témoins sur place parlent simplement de gens « aux cheveux courts avec des blousons noirs », de « skin heads ». Les gens de Comexpo, organisateurs du SIA, sont venus constater les dégâts, hier matin, et Joey Siva devait s’occuper d’aller porter plainte au commissariat du quartier. En milieu de journée, hier, le stand de la chambre d’agriculture de la Réunion n’était pas encore opérationnel.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

birahima2 29/02/2012 20:35


alors, c'est clair, c'est MLP qui a fait le coup et Lurel avec.


En Guadeloupe, ils feraient des manières pour rentrer dans un bar à rhum à Pointe-à-Pitre, mais là, comme ils sont pas chez eux, ils en profitent pour faire n'importe quoi.

thierry 29/02/2012 18:38


Au moins les assurances fonctionneront et les commerçants rentreront dans leurs frais

Articles Récents