Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 octobre 2012 4 25 /10 /octobre /2012 06:06

L’art contemporain de la Caraïbe à la FIACTable-ronde.jpg

Pour la première fois, les artistes de la Caraïbe se sont offert une tribune à la Foire internationale d’art contemporain de Paris (FIAC), samedi 20 octobre dernier au Grand Palais.

A l’initiative d’Uprising-art (présidé par Claire Richer), cinq personnalités de la Caraïbe -  Yolanda Wood, historienne de l’art qui a fait le déplacement depuis la Havane où elle enseigne, Dominique Berthet, professeur des universités en esthétique à l’université Antilles Guyane,  Carlos Garaicoa, artiste cubain, Luz Séverino artiste de la république Dominicaine et Michel Rovelas artiste de la Guadeloupe – ont évoqué différentes facettes de l’art contemporain de la Caraïbe, ses réalités, ses difficultés à accéder au marché international…

Le marché de l’art caribéen et les initiatives, privées et publiques qui existent aujourd’hui en sa faveur ont été au cœur d’u autre débat avec Arnaud Oliveux (Artcurial), Hervé Télémaque, artiste haïtien, et son galeriste, Patrick Bongers (Galerie Louis Carré),  Elvis Fuentes (commissaire associé au Museo del Barrio à New-York qui est  co-curator de l’exposition Caribbean Crossroads qui se tient simultanément dans 3 musées New-Yorkais) et Edouard Duval Carrié (plasticien haïtien, commissaire B Hayot et C Richerd’expositions, travaillant à Miami).

Oui, on assiste à l’émergence de l’art d’une région, à la création d'un marché national solide, grâce au soutien des diasporas, au travail des galeries dans la durée, aux outils de promotion professionnels… Mais la discussion a révélé combien était difficile à mettre en œuvre certains schémas pour la Caraïbe, mosaïque d’Etats sans réelle unité.

Uprising-art a organisé ce débat à l’occasion du lancement de son site internet (uprising-art.com) dont l’ambition est de promouvoir les plasticiens caribéens sur la scène internationale. Après l’opération 3x3 de la fondation Clément et sa grande expo OMA pendant l’année de l’Outre-mer, Uprising-art apporte à son tout sa contribution à nos artistes caribéens.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents