Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 07:00

 

Babette de Rozieres victime d’un couac  à la Foire de Paris

Babette-foire-de-Paris.jpgAprès le malentendu qui avait opposé la chef médiatique Babette de Rozières à la chambre d’agriculture de la Guadeloupe, il y a plus bientôt trois ans (résolu depuis !), un nouvel incident s’est produit à la foire de Paris, le week-end dernier, sur le stand de la Guadeloupe

Dès l’ouverture de la Foire de Paris, le 30 avril, la cuisinière guadeloupéenne, Babette de Rozieres, a  été fort bien reçue par le personnel du Comité du tourisme des îles de la Guadeloupe, notamment par Thierry Gargar, Harry Chélamie, Pierre Yves et les hôtesses, lorsqu’elle est venue dédicacer ses livres. Une place lui avait ete réservée. Une bonne idée pour le stand de la Guadeloupe, tant la seule présence de Babette attire du monde. « Tout s’est bien passé, raconte Babette. J’étais surprise par toutes ces personnes qui venaient vers moi avec des messages de sympathie… » Babette a droit à toutes les attentions avec ti-punch et cacahuètes… Et même si elle fait une réflexion aux hôtesses parce qu’elles ne sont pas en costume creole, elle leur fait savoir qu’elle les trouve néanmoins charmantes et accueillantes.

Mais samedi 10 mai, en arrivant sur le stand, sa place est occupée. « Un monsieur très suffisant, raconte Babette, affichant un visage sinistre, était installé à la place que j’occupais la semaine d’avant. » Babette de Rozières le salue poliment et reste patiemment debout, à côté de lui, pensant qu’il allait lui proposer de s’asseoir et lui laisser un petit coin pour dédicacer ses livres. Son éditrice, prenant conscience de la situation, demande alors gentiment à l’homme s’il compte rester là, assis sans bouger… Voyant que les choses s’éternisent et que Babette reste debout, elle lui demande de se décaler légèrement afin qu’elle puisse installer un siège. « Ou bien, lui dit-elle, laissez-moi la place. » Stupeur de l’intéressée quand l’homme daigne lui dire enfin quelque chose : « Il n’en est pas question, je ne bougerai pas car je suis administrateur au comité du tourisme. Vous êtes sur le stand du comité du tourisme et vous n’avez rien à faire là… »

Cet homme est Franck Baptiste et il se targue, devant sa médiatique compatriote, d’être le frère du nouveau maire de Sainte-Anne. « Il se croit investi du pouvoir qui l’autorise, au mépris des convenances et des règles élémentaires de politesse, de rester le cul sur son siège devant une femme qui lui demande gentiment de s’asseoir ? » Babette est furieuse, mais retient sa colère, eu égard aux visiteurs. Elle a du mal à retenir le mot « goujat », mais fait l’effort de n’en dire davantage. « J’ai pris mes livres et je suis immédiatement allée en face, sur le stand de la Martinique qui m’a reçue royalement et à bras ouverts. » Babette y est retournée le dimanche, à la grande joie des Martiniquais.

Le comité du tourisme des îles de la Guadeloupe fait un gros effort pour être présent à la Foire de Paris qui est un gros vecteur de la destination, mais il suffit, selon Babette, « d’un administrateur qui se prend pour un petit chef  pour tout foutre en l’air ».

Pour l’heure, Babette de Rozieres qui avait prévu le tournage de quatre de ses prochaines émissions a la Guadeloupe, a demandé à son équipe de production de les délocaliser en Martinique.

FXG, à Paris

 


Droit de réponse de Mr Franck Baptiste

Conformément à la loi, je me permets de démentir vivement les propos qu’a tenus Mme Babette de Rozières, dans la presse numérique, à mon encontre qui sont autant diffamatoires que violents.

En effet, Madame de Rozières pour qui j’ai la plus grande admiration a pris place dans  le stand de la Guadeloupe pour dédicacer son livre, parmi d’autres participants venus représenter la Guadeloupe et ses nombreux talents. La deuxième semaine, alors que je faisais un point, en tant que secrétaire général du CTIG et administrateur, sur l’organisation du stand, elle s’est présentée et a exigé la place qu’elle avait la semaine précédente. Ce qui n’était pas possible, mais il lui a été proposé de partager, elle a refusé et est partie sur le stand de la Martinique. En aucun cas elle n’en a été chassée !

Son stock de livres est resté sur le stand de la Guadeloupe – nous ne l’avons pas retiré. Sa collaboratrice venait puiser dans ce dernier au fur et à mesure des ventes effectuées sur le stand de la Martinique. Nous ne lui en avons pas tenu rigueur et avons laissé faire…

Je suis attristé par les propos diffusés dans les médias, me faisant passer pour un arrogant, pour une homme à la « sinistre figure », un « goujat » et un « malpoli » qui refuse de lever « son cul », qui « fout tout en l’air « ! Que de haine et de colère formulées dans un langage qu’on qualifierait volontiers de châtié. Madame de Rozières est visiblement coutumière de ce genre d’attitude au regard du conflit qui l’a opposée à la chambre d’Agriculture de la Guadeloupe il y a déjà trois ans et de ceux plus récents, en mars 2013, qui l’opposent à des actrices et personnalités médiatiques, elles aussi, diffamées. Mme de

Rozières serait-elle tombée dans le piège du buzz permanent ? Pour ma part, je ne peux que regretter ces propos diffamatoires qui nuisent à l’image de notre Guadeloupe où les gens sont accueillants et respectueux des autres.

Franck Baptiste

PS : Babette de Rozieres pensait encore protester, mais elle a indique qu'ayant recu une lettre d'excuse du CTIG, elle laissait ca derriere elle.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ferdinand 20/05/2014 09:42


Ah la la !!!! la cuisine du pouvoir !!!!!!

Lucea Madeleine 17/05/2014 01:05


Décidément ces guadeloupe ensemble ne savent pas ce tenir je ne connaissais le statut de maire par procuration et QU'EN BIEN même !!! Merci la  Martinique pour votre hospitalité. Nous le
rete toujou en arrière

guadeloupéen 16/05/2014 16:33


Ces gauchistes se croient tout permis.

Articles Récents