Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 07:48

Barber-Ge-lerandy-hauteur.jpgBarber Ge et les tifs du foot

Coiffeur du dimanche à Sainte-Marie, Gérald Lérandy, alias Barber Gé, coiffe désormais à Paris les vedettes du ballon rond, du basket et même de la scène rap ou dancehall…

La finale de la Coupe de la Ligue entre l’AS Saint-Etienne et le Stade Rennais se jouera à guichets fermés le 20 avril prochain au Stade de France. Ce soir-la, il faudra observer les coupes de cheveux des joueurs ; Il devrait y avoir de la « crête penchée, la tendance de l’été ».

Tendance crête penchée

Les footballeurs seront passés entre les mains et les ciseaux de Barber Gé. A Sainte-Marie en Martinique où il est né, on le connaît sous le nom de Gérald Lérandy. C’est là-bas qu’il a passé son bac économique et social, au lycée général, avant de partir en 2005, pour l’Hexagone. Rien ne le prédisposait alors à être coiffeur, si ce n’est un concours de circonstance : « En 1997, j’allais me faire coiffer chez un ami à Sainte-Marie. Quand il est parti en France, j’ai repris le flambeau, sans bases. » Mais la coiffure n’est encore pour Gérald qu’un passe-temps de week-end, pour se faire de l’argent de poche. Pour gagner sa vie, Gérald travaille encore comme médiateur social dans sa ville. « Personne ne m’a rien appris sauf Albert, coiffeur au morne des Esses, qui m ‘a donné les bases qui me servent encore maintenant. » Sa dernière création lui a apporté une renommée nouvelle ; il la doit à Pierre-Emerick Aubameyang. de l’ASSE. Il s’est fait couper par Barber Gé, juste avant le match PSG-Saint-Etienne a la fin mars. Aubameyang a mis ça sur les réseaux sociaux et d’un coup, Barber Gé est devenu le coiffeur des pros de la ligue 1 ! Le quotidien gratuit, 20 minutes, lui accorde un papier, Canal +, M6, Europe 1 et France O l’invitent en plateau, et le Parisien lui consacre un portrait… « Le top, signale Gérald, c’est une très grande marque de cosmétiques qui m’a contacté pour me proposer un contrat… »

Compliment de Chirac

Barber-Ge-et-Cisse.jpgLes cheveux des footeux, il en coupe pourtant depuis 2006… « Mon cousin, Bruno Grougi, du stade de Caen, me présente un joueur guadeloupéen de l’OM, Ronald Zubar. L’OM doit disputer alors la finale de la coupe de France. En attendant, ils sont au vert au château de Chantilly. Ronald Zubar m’appelle pour me demander une coupe… » Il lui présente à son tour Djibril Cissé qui veut lui aussi sa coupe.

« Je me souviens du president Chirac qui est descendu saluer les joueurs et qui, d’un geste de la main, a complimenté la coiffure de Cissé. » Ce soir-la, Djibril Cissé marque deux buts de la tête ! « J’étais en larmes dans les tribunes, se souvient Barber Gé… Ronald Zubar rate le penalty et l’OM perd... » La coupe de Cissé a fait des émules ; les joueurs se passent le mot, c’est-à-dire le contact de Barber Gé. Yann M’Vila du stade Rennais, Blaise Matuidi du PSG, Aurélien Chedjou du LOSC, mais également des basketteurs comme Ronny Turiaf du Heat de Miami, Ian Mahinmi de l'équipe des Pacers de l'Indiana, et Kevin Séraphin des Wizards de Washington, le mannequin de haute couture Maël Caloc, les chanteurs Colonel Reyel, Docta et Linho et encore le journaliste sportif David Astorga lui offrent leur tête. « J’aime travailler le cheveu black, s’enflamme l’artiste capillaire, j’ai donné une touche à la crête ; elle est mieux finie… »

Sculpture tribale

Sculpture-capillaire-lerandy.jpgBarber Gé sculpte les cheveux « façon tribal ». Il trace des motifs, des écritures, des initiales jusqu’au numéro des joueurs… « C’est une coiffure événementielle et éphémère que je fais. Ça peut me prendre de 30 minutes à 1h 30 quand il y a des couleurs… » Le prix est laissé à la discrétion du modèle…

Barber Gé n’a pas encore son propre salon. Il est employé chez un patron coiffeur à Saint-Denis et compte ouvrir son établissement bientôt. Il n’a eu son brevet professionnel qu’au mois de mars dernier. « Je suis allé en Martinique, au lycée de Chateauboeuf, faire valider les acquis de mon expérience. » Et cette expérience, il veut la faire partager à la jeunesse martiniquaise : « Quand on a du talent, il faut y croire car on peut faire de belles et grandes choses. » Il aime se référer à des gens comme Ken Alcindor, un grand pro du maquillage, Maël Caloc, le mannequin, et Ronny Turiaf. « On a cru en nos valeurs. »

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents