Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 11:30

Carla Bruni-Sarkozy accompagne le président de la République aux Antilles ce week-end

L’Elysée a confirmé, hier à France-Antilles, que le président de la République serait accompagné de son épouse Carla Bruni-Sarkozy lors de son déplacement aux Antilles des 7, 8 et 9 janvier prochains. L’avion du couple présidentiel est attendu vendredi à l’aéroport international de Fort-de-France Aimé-Césaire à 15 h 45. Dans la suite du président, il y aura Brice Hortefeux, Marie-Luce Penchard, Frédéric Lefèvre (en tant que secrétaire d’Etat au Tourisme), Bruno Lemaire (ministre de l’Agriculture), Jean-François Copé (patron de l’UMP), Daniel Maximin (commissaire de l’année des outre-mer français), Jean-Rémi Cauquil, le commissaire au développement endogène de la zone Antilles (que Nicolas Sarkozy installera), ou encore le délégué interministériel Patrick Karam (invité mais dont il n’est pas sûr qu’il sera du voyage). A l’aéroport, le président recevra un accueil militaire et républicain et, indique l’Elysée, « tous ceux qui veulent venir accueillir le président et son épouse sont invités ». Le Château leur conseille toutefois d’être à l’aéroport dès 15 heures ou 15 h 15. Il semble que l’on compte beaucoup sur l’effet Carla pour réussir cette arrivée populaire. Le président doit ensuite rencontrer la famille de Thierry Dol, cet ingénieur martiniquais de 28 ans, originaire du François, pris en otage (avec six autres employés d’AREVA et Vinci) au Niger en septembre dernier. Après une nuit au Cap Est, le président doit présider samedi matin une table ronde sur le tourisme et le développement économique à l’hôtel de la Batelière. « On n’est pas là pour faire des annonces fracassantes, indique un conseiller du président, mais une table ronde sérieuse avec des professionnels, des élus locaux (Serge Létchimy s’y est beaucoup impliqué) et les acteurs de l’Etat au meilleur niveau d’expertise. » Le conseiller a tout de même admis qu’il pourrait y avoir « quelques annonces » même s’il s’agit surtout « d’axes d’efforts ».

Un symbole en Guadeloupe

L’avion présidentiel est ensuite attendu en Guadeloupe à 13 h 40. Là encore, est prévu un accueil militaire et républicain  avec la même invitation qu’en Martinique à la population si elle souhaite venir accueillir le président et son épouse (le public est invité à se rendre à Pôle Caraïbes dès 13 heures, 13 h 15). Cette présence du chef de l’Etat en Guadeloupe se veut « un symbole », selon l’Elysée, qui entend rappeler le lien de la Guadeloupe à la République après les événements de janvier, février et mars 2009. Nicolas, Carla et les ministres se rendront aussitôt après à Saint-François pour visiter les exploitations maraîchères, SICAFEL, et Croque Saveur. Là, se tiendra un échange informel avec les filières agricoles et agroalimentaires au sujet du développement endogène. Le président devrait passer la nuit en Grande-Terre (l’endroit n’a pas été révélé). Dimanche à midi 15, le président prononcera ses vœux à l’outre-mer depuis la salle Laura-Flessel à Petit-Bourg. Ces vœux seront « retransmis à la France entière ». Le président devrait parler de l’année écoulée à la suite de ses voeux prononcés à la Réunion en 2010, faire le bilan de ses engagements pris alors et évoquer les perspectives de 2011 avec, bien évidemment, l’année des outre-mer français. Après, l’avion présidentiel devrait s’envoler pour Washington et le G20.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents