Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

2 juillet 2010 5 02 /07 /juillet /2010 02:44

Coup d’envoi du Carnaval tropical de Paris ce samedigroupe-5.jpg

La capitale sera aux couleurs de Vaval ce week-end. La 9e édition du carnaval tropical de Paris égayera les 3 et 4 juillet les rues de Paris. Fidèle à sa tradition, l’événement en collaboration avec la mairie de Paris, fédère en son sein divers groupements carnavalesques caribéens. De la place de la Nation à la porte de Pantin, une soixantaine de groupes carnavalesques rivaliseront d’inventivité de 14h à 19h30 pour exporter à Paris la magie de l’esprit du carnaval. Défoulement et provocation mais aussi costumes bigarrés et rythmes festifs sont les maîtres mots d’une manifestation culturelle phare dans la caraïbe. groupe-30-bis-ethnic-97.jpgCar au-delà des Antilles françaises et de la Guyane, nombres d’îles voisines sont conviées à la fête comme Haïti ou la Dominique. Mais la fédération du Carnaval Tropical de Paris et d’île de France a su faire part belle aux groupes créés dans l’Hexagone et au-delà, comme l’Amérique de Sud ou le Cap-Vert. Car si le carnaval est une institution aux Antilles, il l’est aussi dans pour bien d’autres civilisations. Fête populaire certes mais aussi réelle compétition. Tous les groupes participants ont à cœur de se montrer sous leur meilleur jour afin de faire forte impression au jury, qui dimanche décernera jusqu’à 10 prix allant du meilleur costume au meilleur groupe. groupe-26-BIS.jpgLe carnaval tropical de Paris réunit chaque année plusieurs milliers de carnavaliers, curieux ou heureux de retrouver ici, un peu de l’ambiance de là-bas. Au-delà de l’esprit de dérision ou des sons entraînants des caisses claires ou des groupes à peaux, ce sont des racines culturelles que le carnaval met à l’honneur. Les groupes participants n’ont pas passé outre cette donnée essentielle et les valeurs d’outre-mer seront au cœur des thèmes choisis. Les convictions politiques ou coup de gueule ont aussi leur place, à l’image de Rasin Ginen, groupe haïtien dont les costumes rendent hommages aux victimes du séisme du 12 janvier ou de Choukaj mas Paris, issu de la Guadeloupe, qui chaque année commémore la mémoire des militants et ouvriers guadeloupéens tombés en mai 1967. La 9e édition du carnaval de tropical de Paris, rendez vous incontournable de l’été, offre ce week-end un véritable brassage culturel aux cadences de l’outre-mer, et la fédération promet d’ores et déjà des surprises pour le 10e anniversaire l’été prochain. 

Gaëlle Jotham (Agence de presse GHM)

Carnaval Tropical de Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents