Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 07:02

Chalus au palais Bourbon

Chalus-hemicycle.jpg« J’ai mesuré le travail que j’aurai à faire pendant ces cinq ans… » Première impression du nouveau député Ary Chalus en rentrant, hier matin, dans l’enceinte du palais Bourbon. « C’est la première fois que j’y mettais les pieds. » En visitant la bibliothèque avec ses 800 000 ouvrages, il a aussi ressenti le poids de l’histoire de ce lieu. Accueilli par un huissier qui lui a remis la mallette comprenant l’écharpe de député, l’insigne dit le baromètre (en raison de sa forme) et le règlement de l’Assemblée nationale, Ary Chalus a procédé aux premières formalités administratives, posé pour la photo du trombinoscope des 577 députés… « C’est un parcours du combattant pour avoir son paquetage ! mais c’est un vrai petit Etat ici ; il y a une poste, la sécurité sociale, un médecin… » Qualifié de « député de Baie-Mahault », par ses opposants socialistes, il assure vouloir siéger dans le groupe du PS. « Je fonctionne comme le sénateur Gillot et je siègerai comme lui au Sénat avec les socialistes. » L’appartenance à un groupe lui semble une évidence pour pouvoir prendre la parole et siéger dans les commissions. Chalus-4-colonnes.jpgAlors comme on lui dit qu’il y aurait de l’opposition à ce qu’il siège dans le groupe PS, il rétorque : « J’ai toujours eu un penchant à gauche. Maintenant, je comprends que dans un combat électoral, quand c’est difficile dans la bataille, on peut dire certaines choses. Mais je rappelle que quand j’ai pris la mairie en 2001, personne ne pariait un centime sur moi ! » La page des guerres intestines est donc refermée pour lui et il pense plutôt à la commission dans laquelle il aimerait siéger, les affaires sociales. « Mais quand on est un nouveau député, c’est difficile de pouvoir choisir », reconnaît-il. Sa priorité ira à la jeunesse, la redéfinition de la loi littorale (« pour aménager nos côtes »), la modernisation de l’agriculture, la fiscalité de nos entreprises et la prise en charge du 3e âge. D’ores et déjà, il a réaffirmé qu’il démissionnerait de son mandat de conseiller général au profit de Juliana Dant. Il s’est dit encore heureux de la création d’une délégation à l’Outre-mer à l’instar de ce qui existe au Sénat depuis octobre dernier. « J’avais appelé à un regroupement des parlementaires d’outre-mer en 2009 au moment du LKP. Mon appel a été entendu. » La veille au soir, il participait avec les députés socialistes de la Réunion et de Mayotte, avec Gabrielle Louis Carabin et Chantal Berthelot (Guyane) à un pot d’accueil offert au ministère de l’Outre-mer par Victorin Lurel. « Le ministre nous a parlé de ses orientations pour les cinq ans à venir et chaque député a pu se présenter. » Avant de quitter la salle des quatre colonnes, Ary Chalus a croisé la nouvelle députée de Vaulx-en-Velin, Hélène Geoffroy, une Guadeloupéenne.

FXG (agence de presse GHM)


Hélène Geoffroy et sa GuadeloupeChalus-et-Geoffroy.jpg

« J’ai grandi à Morne-à-l’Eau d’où vient mon père et ma mère est de Capesterre-Belle-Eau. J’ai un ancrage solide en Guadeloupe mais j’ai fait une campagne ancrée là où je vis, là où je suis conseillère générale depuis 2004. Hélène Geoffroy, la nouvelle guadeloupéenne de l’Assemblée nationale est élue de Vaulx-en-Velin (69) mais connaît bien Victorin Lurel avec qui elle a pu siéger dans les instances nationales du PS. Pour autant, elle se refuse à prétendre parler au nom des Guadeloupéens : « Je ne vis plus leur réalité. » Hélène Geoffroy a quitté Grippon à l’âge de 17 ans, il y a vingt-cinq ans. Elle en a gardé de solides racines et avoue y revenir presque chaque année pour les grandes vacances.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents