Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

30 janvier 2013 3 30 /01 /janvier /2013 08:39

France Ô et Outre-mer 1ère changent de tête

Michel-Kops-au-FIFO-en-2010.jpgMichel Kops (photo, à Papeete en janvier 2010) dirige désormais le réseau des Outre-mer 1ères ; Claude Esclatine laisse la direction de France Ô à Bruno Patino qui dirige les programmes et les antennes de toutes les chaînes du groupe.

Avec la réforme de la gouvernance de France Télévisions annoncée lundi par Remy Pfimlin, France Ô n’a plus de directeur général (comme les autres chaînes du groupe public).

Bruno Patino, jusqu’alors directeur général délégué au développement numérique et à la stratégie et directeur de France 5, devient directeur général délégué aux programmes, aux antennes et aux développements numériques. « Les directions des chaînes nationales sont supprimées, indique un communiqué de presse de France TV. Les directeurs de programme et d’antenne de chacune des chaînes nationales dont Gilles Camouilly pour France Ô, sont désormais directement rattachés à Bruno Patino. Quant à Claude Esclatine, il devient directeur général adjoint en charge du projet de modernisation de l’entreprise au sein d’un conseil de présidence. Il perd la direction d’outre-mer 1ère qui passe, sous l’appellation du « réseau des Outremer 1ères » (à l’instar de François Guilbeau nommé directeur du réseau F3) sous la direction de Michel Kops (ancien directeur de France Télé Numérique et ancien directeur de Polynésie 1ère dont le 1er fait d’armes à la télévision fut d’annoncer le décès du président Pompidou en avril 1974).

Ainsi, Claude Esclatine ne sera resté qu’un peu plus de deux ans à la tête d’Outre-mer 1ère/France Ô. Alors que le ministre des Outre-mer avait déjà lancé une charge contre lui lors d’une audition au Sénat le 12 juillet dernier (« J’ai demandé à M. Escarlatine (sic) de nous expliquer sa logique éditoriale. Ce n’est plus tout à fait le cahier de mission. France Ô fait passer sur son antenne le monde émergent, l’hémisphère sud et il faut attendre 5 ou 6 heures du matin pour regarder les informations de sa région. ») Victorin Lurel avait récidivé, le 14 janvier dernier, en annonçant son intention de « rendre à France Ô sa vocation ultramarine » devant d’anciens dirigeants de RFO. Claude Esclatine avait alors indiqué à France-Antilles et au JIR qu’il avait été nommé à son poste par Rémy Pfimlin et que c’est ce dernier, seul, qui pourrait mettre un terme à son mandat.

Anticipant sur les décisions éventuelles du CSA renouvelé et désormais dirigé par l’ancien collaborateur de Lionel Jospin à Matignon, Olivier Schrameck, le président de France Télévisions explique sa réforme de la gouvernance pour « s’appuyer sur un conseil de présidence composé de quatre membres aux attributions distinctes, ayant autorité sur l’ensemble de l’entreprise dans leurs domaines de compétences respectifs. » Ces quatre directeur généraux délégués sont Martin Adjari (secrétaire général, ressources), Patrice Papet (organisation, ressources humaines et projet d’entreprise), Bruno Patino (programmes, antennes et développements numériques) et Thierry Thuillier (information). Le nouvel organigramme sera opérationnel à compter du 25 février prochain. Le mandat de Rémy Pfimlin court jusqu’à août 2015.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Don lexo 30/01/2013 21:21


Champagnnnne ! Hip hip hourra... je ne cache pas ma joie. Esclatine au revoooir, la sortie c'est par là


Bon maintenant, est-ce que ça va changer qqchose ? On demande à voir. Il faudrait peut être mettre au placard certains collaborateurs inamovibles, si on veut que cela change vraiment !!!

Articles Récents