Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 10:26

ITW Chantal LoïalDifekako-Chantal-Loial-RDG-.jpg

« Nous serons au Jardin d’acclimatation »

La chorégraphe de Difé Kako joue le jeu de l’année des Outre-mer français.

Que proposez-vous pour cette année des Outre-mer français ?

Nous serons au Jardin d’acclimatation du 9 avril au 8 mai, surtout pour le jeune public à qui nous allons proposé trois de nos créations, Makak janbé croco, Zandoli pa ti ni pat et Kakophonie. En plus nous animerons un bal konser, des défilés de rue et des ateliers de sensibilisation en musique et en danse.

Vous êtes aussi programmés au Centre Fleury Barbara La Goutte d’or…

Nous serons au centre Barbara du 4 au 15 mai où nous allons participer à la programmation et nous donnerons une conférence dansée, le 10 mai, et un bal konser, le 15. Autour de ça, entre le 4 et le 15 nous invitons différents artistes de la Guyane (dont nous attendons confirmation eu égard à la polémique du Jardin d’acclimatation), Ti Kako de la Guadeloupe, de la Martinique et Joshué de Haïti.

Vous serez encore la partie avec Outre-merveille…

Le Tarmac de la Villette nous accueille pendant le festival Outre-merveille de la mi-mai à la mi-juin. Nous donnerons la pièce jeune public et familiale, Makak janbé croco, ainsi que ma nouvelle création, On t’appelle Vénus, tirée de l’histoire de la Vénus hottentote, Saardjie Bartman.

Et la province ?

Nous serons au festival de jazz de Coutances en Normandie, le 4 juin. Ils fêtent leur 25 ou 35 ans et ils attendent de nous un défilé de rue avec toute la compagnie. Le 1er juillet, je serai au festival de Marseille. Je vais aussi soutenir le festival de danse qu’a lancé Alfred Alerte, il y a trois ans, à Soffin, près de Nevers.

Vous partez aussi à l’international ?

Nous irons au Venezuela, en Italie, en Allemagne…

Et l’année a commencé pour vous  en outre-mer, y retournerez-vous en 2011 ?

Nous avons commencé par la Martinique, enchaîné avec la Guyane, puis la Guadeloupe dont nous revenons à peine et où nous pérennisons un partenariat noué depuis 2009 avec la ville de Moule et l’association Correspondance qui se trouve à Sainte-Anne, qui soutient le projet scolaire du collège de Saint-François. C’est ainsi que nous allons avoir quinze jeunes guadeloupéens avec lesquels nous avons travaillé en Guadeloupe et qui vont s’introduire dans le spectacle de Zandoli pa ti ni pat. Ils vont ensuite travailler avec nous, à Paris, du 16 au 23 avril au centre national de la danse qui nous accueille pendant une semaine, puis du 24 au 28 avril, au conservatoire national de musique et de danse de Strasbourg. Là aussi, nous avons développé des échanges depuis deux ans et nous y donnerons une conférence dansée.

Strasbourg représente un peu plus pour vous…

Ce conservatoire nous permet de travailler toutes les chorégraphies contemporaines des examens de fin d’année et j’y suis invitée en tant que chorégraphe pour faire passer les examens du conservatoire pour les chorégraphies contemporaines. Pour revenir à l’Outre-mer, nous y retournerons en janvier 2012. Mais avant, en juin, je serai à la scène nationale de Martinique avec la pièce de Raphaël Delaunay, Bitter sugar.

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 08/03/2011 15:38



Je veux dire que ZANDOLI, (l'anoli, ce petit lézard) est connu pour se faire couper la queue aux Antilles plutôt que les pattes. Donc je me demande de quelle couleur seront les zandoli
au jardin d'ACCLIMATATION ?



thierry 08/03/2011 15:19



Zandoli pa ti ni pat est une métaphore. Il faudrait être plus direct dans le choix des expressions et noms de spectacles pour que la culture se pérennise



Articles Récents