Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

21 novembre 2013 4 21 /11 /novembre /2013 07:57

Christine-Kelly--c--Philippe-Doignon.jpgChristine Kelly quittera le Conseil supérieur de l’audiovisuel en janvier 2015. A un an de la fin de son mandat, elle fait un tour d’horizon de son action au CSA. 

« Ma reconversion sera compliquée »

Quels sont les dossiers sur lesquels vous travaillez aujourd’hui au CSA ?

Je travaille sur une foule de dossiers ! Par exemple la publicité et le cinéma. Peut-on faire de la publicité pour le cinéma ? Même si c’est le ministère de la Culture qui décide, moi je travaille pour en bien comprendre les enjeux. Je travaille encore sur le sport à la télévision. Pourquoi les chaînes de télé n’ont plus d’argent pour acheter du football, pour acheter Roland Garros, du rugby... Les fédérations et les ligues demandent de plus en plus et je les comprends, mais les chaînes ont de moins en moins d’argent et ca aussi, je le comprends. Je suis un peu tiraillée entre les fédérations et les ligues et les chaînes qui sont en récession publicitaire. Je travaille encore sur le placement de produits dans les émissions de flux. Est-ce qu’on peut, est-ce qu’on veut mettre de la publicité dans les émissions de flux comme la variété, la cuisine, le divertissement ou la téléréalité ? J’essaie de trouver une solution, mais pour l’instant c’est compliqué…

Vous travaillez aussi sur la cigarette électronique…

Doit-on ou non autoriser sa publicité à la télévision ? Je n’arrive pas encore à comprendre. Est-ce un médicament ou un incitateur à fumer ? Je suis en train de travailler sur ces questions. Je travaille aussi sur un gros dossier qui va être signé le 21 novembre au CSA en présence de six ministres : la lutte contre l’obésité dans les chaînes de télé. Ce sera une nouvelle charte appliquée à partir du 1er janvier 2014. Et le 21 novembre, je vais donner un coup de poing sur la table pour dire : « Halte-là ! L’outre-mer, c’est l’endroit en France où il y a le plus d’obésité et où personne ne fait rien. Scandale ! Y en a marre de voir qu’on se bat contre l’obésité en métropole tandis qu’en outre-mer on ne fait rien ! Scandale ! Il faut apprendre à l’enfant qu’il faut manger équilibré dès le plus jeune âge ! Je vais demander aux chaînes d’outre-mer 1ère de faire des efforts à ce niveau-là. C’est cela qui sera signé le 21 novembre prochain.

Vous ne regrettez pas d’avoir remisé votre carte de presse dans votre poche en 2010 ?

Non ! Je suis très contente d’avoir fait baisser le volume sonore de la publicité par rapport au reste des programmes. Je suis très contente d’avoir fait sous-titrer les programmes de télévision pour etre accessibles aux 6 millions de malentendants. La loi n’était pas appliquée depuis cinq ans et je me suis bagarrée pour cela. Je suis aussi contente d’avoir autorisé les chaînes à citer Facebook et Twitter à la télévision alors qu’on ne souhaitait pas autoriser cela au départ. J’ai encore fait interpréter la loi pour que l’on puisse faire passer de trois à six minutes un écran publicitaire pour que les chaînes aient un peu plus d’argent qui rentre dans les tiroirs caisse… Alors, c’est vrai que j’ai mis ma carte de presse de côté pour un moment mais au moins je sais que j’ai été très utile aux téléspectateurs autrement.

Votre mandat s’achève le 23 janvier 2015, comment voyez-vous l’avenir ?

C’est un grand point d’interrogation… J’ai fait 25 ans d’audiovisuel et ca sera compliqué pour moi de me recycler puisqu’on m’interdit d’être embauchée par une chaîne pendant deux à trois ans après le CSA. Ma reconversion sera compliquée, mais j’y réfléchis, j’y travaille.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Photo : Philippe Doignon

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents