Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 07:52

Pique-nique parisien pour les fonctionnaires de police ultramarins

Cedric-boyer-Idriss-rangassamy-Franck-destrac-Ruddy-damour-.jpg« Ce pour quoi l’on se bat aujourd’hui, c’est rentrer chez nous ! » La voix de Stentor d’Idriss Rangassamy s’élève devant une petite centaine de fonctionnaires de police, Réunionnais pour la plupart. Ils sont rassemblés, ce dimanche, pour un pique-nique et des prises de parole au parc Parisien de La Villette. Cédric Boyer, Rudy Damour, Fabrice Boucher (GPX 974) et le nouveau venu, Franck Destrac (Guadeloupéen et créateur de la page facebook GPX 971) entourent le porte-parole du Collectif GPX Ultramarins. L’autre nouveau venu, le Martiniquais Lionel Claveau (GPX 972) est en conges au pays (La Guyane, Mayotte et Saint-Martin ont d’autres règles de mutation, on y parle de « vivier » et y pratique des sélections sur dossier avec entretien)…

GTX-et-Bareigts.jpgTous ces fonctionnaires sont en poste en Ile de France et veulent retourner dans leur île. « La priorité a l’embauche doit etre donnée aux Réunionnais », déclare en soutien à leur démarche l’Association (proche du PCR) des jeunes pour la formation réunionnaise (AJFR). Marie-Thérèse Gasp, victime, il y a cinquante ans, de l’affaire des enfants « déportés de la Creuse », est venue témoigner de l’impérieuse nécessite du retour au pays... Le sénateur Paul Verges et le député Thierry Robert font lire un message de soutien par leurs attaches parlementaires. Ericka Bareigts déclare : « Je suis pour un rééquilibrage de l’embauche locale, de la préférence régionale, c’est une justice nécessaire... Le changement passe aussi par le retour des Réunionnais qui vont pouvoir réinjecter chez nous l’énergie de la ressource humaine. » Depuis le mois de septembre, les fonctionnaires ultramarins du ministère de l’Intérieur sont mobilisés sur la question des mutations, de ses règles, et des centres d’intérêts matériels et moraux. Si la direction de la police nationale a entrepris une négociation avec les syndicats Alliance et SGP Unité-Police et prépare une circulaire qu’elle devrait sortir avant l’été. Le Collectif GPX Ultramarins veut imposer à sa direction de prendre en compte le rapport sur l’emploi local que doit rendre, fin août, le député en mission Patrick Lebreton. « Il va travailler sur l’emploi dans les Outre-mer, déclare sa collègue Bareigts, c’est une occasion unique pour le sujet des mutations… » Les policiers réclament un critère de mutation assis sur l’ancienneté de la demande et non plus sur l’ancienneté du fonctionnaire. Le projet de circulaire pourrait y répondre favorablement, mais en excluant toute rétroactivité. « Pas question de remettre les compteurs à zéro », prévient Fabrice Boucher.Collectif-GPX.jpg

Ils ont ecrit une lettre au ministre de l’Intérieur pour exprimer ces doléances. A l’exception du sénateur UMP Michel Fontaine, tous les parlementaires de la Réunion, le député martiniquais et president de Région, Serge Letchimy (parti la veille en Martinique avec le député Lebreton) et la députée guadeloupéenne, Hélène Vainqueur-Christophe, qui a promis de les faire recevoir par le ministre des Outre-mer, doivent co-signer la lettre à Manuel Valls. Il y a environ 5000 policiers domiens dans l’Hexagone.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents