Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

12 décembre 2011 1 12 /12 /décembre /2011 07:15

Les investitures du PS pour les législatives en outre-mer

Aubry-Bareigts.jpegLa convention d’investitures aux élections législatives (CIEL) du PS a entériné à 90 % le choix de ses fédérations, samedi matin au CNIT à la Défense (Hauts-de-Seine). Avant même que le rapport du secrétaire national aux élections, Christophe Borgel, ne soit adopté avec 164 voix pour, 6 contre et 4 abstentions, Martine Aubry, entourée d’une trentaine de candidats investis, en grande majorité des jeunes, des femmes et des représentants de la diversité, a répété son crédo sur la rénovation du PS, de A à Z, en passant par C comme cumul et P comme parité. 50 % de femmes, 50 % d’hommes. Quant à la diversité, contre 15 candidats en 2007 et une élue (George Pau-Langevin), cette fois, la PS met 25 candidats sur la ligne de départ et espère en voir élire douze à quinze… Quant aux grincements de dents de certains non investis, la 1re secrétaire a évoqué « les ego de quelques uns » et assumé l’accord signé avec Europe Ecologie Les Verts. Christophe Borgel a indiqué peu après que le recours déposé par Mickaël Nativel contre l’investiture d’Ericka Bareigts dans la 1re circonscription de la Réunion était rejeté. Elle affrontera le sortant UMP, René-Paul Victoria. Dans la seconde, Larence Lougnon essaiera de prendre la circonscription désertée par Jacqueline Fareyrolles, Patrick Lebreton et Jean-Claude Fruteau pourront se représenter, Monique Orphé sera candidate dans la 6e. Jean-Jacques Vlody et Jean-Marie Lasson complète la liste. Selon un proche de Gilbert Annette, satisfait du rejet du recours de Mickaël Nativel, le PS, à la Réunion, peut espérer décrocher de 1 à 3 députés supplémentaires. « On en a 2 sur 5, on peut espérer en avoir 3 à 5 sur 7 ! » Aux Antilles, les fédérations ont demandé plus de temps pour finaliser leurs investitures. Ce sera fait en février. En Guyane, le PS a décidé de soutenir dans la 2e circonscription la candidature de la sortante, Chantal Berthelot et de geler la 1re dans la perspective de la candidature de Christiane Taubira. A Tahiti et en Polynésie, le PS attend de connaître les choix des partis amis que sont le Tavini et le FLNKS.

FXG (agence de presse GHM)


Orphe.jpegMonique Orphé : « Martine Aubry peut être fière d’avoir beaucoup de candidats, notamment des candidates nouvelles. La parité a été respecté comme nous l’avons fait à la Réunion. Je fais partie de ces candidates investies pour aller porter le projet des socialistes. Nous avons une vraie chance l’année prochaine de gagner. Il s’agit maintenant de rassembler la gauche autour de notre candidature pour défendre les Réunionnais. Ce sera mon premier combat aux législatives dans une nouvelle circonscription et je veux être à l’écoute. Les Réunionnais ont beaucoup souffert de la politique de Sarkozy. Je ne sais pas qui sera en face moi, mais c’est une circonscription où la gauche est devant avec le PCR. Nous avons une vraie chance de l’emporter à condition d’écouter et d’avoir un vrai projet pour la population. Ce sera mon rôle de relayer ses attentes auprès de François Hollande, si demain, il devient président de la République. »


Ericka Bareigts

Bareigts.jpeg« Les nouvelles générations doivent pouvoir s’exprimer »

Quel est votre sentiment après votre investiture ?

Je suis très heureuse de cette étape qui se termine avec la validation par le national de ma candidature, c’est maintenant une autre étape qui va s’ouvrir avec François Hollande…

Vous avez dû vous battre face à Mickaël Nativel…

C’est toujours compliqué les investitures. Martine Aubry l’a rappelé parce qu’il y a des volontés, légitimes, des uns et des autres. Il y a peut-être des ego qui s’expriment un peu fortement mais malgré tout, j’ai eu une belle investiture avec la mobilisation très belle des camarades.

Maintenant, qu’allez-vous faire ?

Ce qui est important, c’est de se mobiliser véritablement pour préparer la victoire de François Hollande aux présidentielles et bien sûr aux législatives.

Vous serez face à René-Paul Victoria…

Entre autres… René-Paul Victoria est le sortant. Ce sera bilan bilan, ce sera aussi projet à projet et puis, on parlera politique, de ce qu’a fait l’UMP, ce qu’elle a défendu ou surtout pas défendu pour la Réunion, sa jeunesse…

Vous êtes une nouvelle candidate. Seriez-vous prête à vous arrêter après un ou deux mandats pour laisser votre place ?

Il faut de l’énergie pour faire de la politique et un moment, on ne l’a plus. Le sens de l’intérêt général doit être continu. Il faut qu’on sache le matin pourquoi on le fait. C’est ce que Martine Aubry a rappelé. On est là pour l’intérêt général, pour porter un projet. Et comme la société change, les nouvelles générations doivent pouvoir s’exprimer, c’est dans ce sens que le parti a pensé sa rénovation. Ce n’est pas une question de vieux ou de jeune, mais une vraie question de société.

Propos recueillis par FXG

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents