Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 07:37

Corsairfly a vendu 41 000 billets Karam en 2010

Pascal de Izaguirre, directeur général de Corsairfly, a présenté le bilan des « chartes d’engagement volontaire » que sa compagnie a signées avec la délégation interministérielle à l’Egalité des chances des Français d’outre-mer. « Sur l’ensemble des DOM, plus de 20 % de l’offre de juin-septembre 2009 ont été vendus à des tarifs conformes aux engagements de la charte (le prix le plus bas de la grille saisonnière, NDLR), soit 33 000 billets aller-retour en 2009 et 41 000 billets en 2010. » 10 801 billets A/R pour la Martinique ont été vendus en 2009 à moins de 799 € TTC, soit 23.6 % de l’offre, et 13 484 billets en 2010, soit 28,3 %. Pour la Guadeloupe, le nombre de billets à mois de 799 € TTC, a été de 10 279 billets (22,3 % de l’offre) en 2009, et de 13 466 (27,5 %) en 2010. Pour la Réunion, 12 122 billets A/R à moins de 999 € TTC ont été vendus en 2009, soit 16,8 % de l’offre, et en 2010, il y en a eu 12 940 à moins de 1079 € (22 %). Mayotte a intégré la charte en 2010 et Corsairfly a vendu 1094 billets A/R à moins de 1079 € TTC, soit 16,8 % de l’offre globale. Concernant les dispositifs en cas de deuil, Corsair a mis en place un tarif spécial (500 € TTC par personne pour la Guadeloupe et la Martinique, 700 pour la Réunion et 800 pour Mayotte). 560 personnes en ont profité sur l’axe Antilles Paris en 2009 et 640 en 2010, tout comme 97 personnes en 2009, et 143 en 2010 sur l’axe Paris Saint-Denis. Seule une personne en a profité pour Mayotte en 2010.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 03/02/2011 06:47



@alice, again


POur donner un exemple voici un lien vers un formulaire encore en ligne à ce jour.


On remarquera les en-tête du document :)  http://www.cr-guadeloupe.fr/upload/751/telechargement/20061010191755.pdf



thierry 02/02/2011 19:40



  @alice


J'ai les chartes sous les yeux et elles n'obligent en rien les compagnies à pratiquer quoi que ce soit. Les compagnies acceptent simplement de réserver 15 à 18% de
vols au tarif bas de la période haute saison (concernant les DOM), c'est tout. Les plus bas tarifs au jour d'aujourd'hui sont vers 900 €/adulte.


Le dispositif fonctionne, mais des DOM vers la Métropole (compensé financièrement par la Région, les compagnies aériennes ne font pas de charité à ce point) , pas dans le sens Métropole vers les
DOM. Sauf preuve souhaitée du contraire.


En fait ce qu'il faudrait, c'est une agence ou un bureau à Paris-région qui examine les liens des demandeurs avec l'Outremer comme cela se fait dans les administrations, avec une partie payée par
l'Administration même pour ceux qui relèvent du droit privé. Or, l'Etat et autres collectivités offrent des bonifiés mais l'Etat agit dans ce cas en tant qu'employeur et paye en plus, plus cher
que le tarif commercial (permettant par là même de soutenir les compagnies aériennes vers l'Outremer), .


L'Etat ne pourrait réduire les billets des "ultramarins de Métropole" seuls, ce serait discriminatoire donc impossible. La continuité territoriale concernant en toutes logiques tous les français.


Ce que ne dit pas l'article c'est que ces chiffres sont ceux des voyages DOM vers La Métropole (encore une fois).


Donc cette histoire de billets KARAM (j'ai rien contre lui) est un peu une escroquerie, parcequ'elle laisse entendre qu'un "ultramarin de Métropole" peut bénéficier de tarifs réduits grâce à
cette "charte" ce qui est faux. IL suffit d'appeler les compagnies pour s'en rendre compte.


 


 



alice 02/02/2011 17:55



Pourtant ces chartes fonctionnent bel et bien, il n'ya qu'à voir les chiffres publiés par les compagnies; le fait que le cabinet de mme penchard ne soit pas au courant n'est pas étonnant car ils
ne connaissent pas les dispositifs mis en place pour les ultramarins... NO COMMENT



thierry 02/02/2011 11:49



thierry 02/02/2011 08:18



"le prix le plus bas de la grille saisonnière" est un faible avantage que les agences proposent elles-mêmes si les places
sont disponibles. Un vrai travail politique aurait été prendre en compte par des mesures sociales, les familles à bas revenus dans le cadre d'une politique de continuité
territoriale



thierry 02/02/2011 07:51



Ces tarifs "haute saison" (sinon c'est dans les 500 €) s'expliquent par le fait que les flottes des compagnies vers les dom ramassent un maximum (au-delà du montant des billets "KARAM")
avec les congés bonifiés payés par les administrations (et les sièges sont reserrés) . Mais c'est nécessaire, justement parce qu'en "basse saison" les avions ne sont pas pleins (quelque soit la
compagnie).



Articles Récents