Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 novembre 2013 6 09 /11 /novembre /2013 06:50

Le CRAN veut des mesures concrètes contre les dérives racistes

­Apres les réactions aux attaques racistes dont a fait l’objet Christiane Taubira, garde des Sceaux, le Conseil représentatif des associations noires (CRAN) qui a déposé une plainte, indique avoir demandé un rendez-vous au président de la République. Le Martiniquais Louis-Georges Tin, président du CRAN, entend lui dire en substance : « Contre le racisme, les paroles c'est bien, les actes c'est mieux. Car ce qu'on attend d'un homme politique, ce sont des décisions politiques. » Le  CRAN souhaite donc lui soumettre cinq propositions. La première est la mise en place d’un ministère de la lutte contre le racisme, « comme il existe des ministères ou secrétariats d'Etat chargés du sexisme, du handicap, de la jeunesse, de la vieillesse, etc. » Une deuxième vise à mettre en place les actions de groupe en matière de discriminations, « ce qui permettrait aux personnes discriminées de porter plainte ensemble ». Le CRAN revient aussi sur la revendication d’instituer des attestations de contrôle pour limiter le délit de faciès. Le gouvernement semble pourtant y avoir renoncé. Il demande encore d’intégrer au bilan social des entreprises un bilan diversité, « comme il existe un bilan concernant l'égalité entre hommes et femmes ».

Enfin, il réclame un musée de l'esclavage et de la colonisation. « Il y en a 150 aux Etats-Unis, mais aucun dans notre pays qui compte pourtant 12 000 musées », affirme le CRAN qui oublie cependant l’existence de lieux tels que le Mémorial de l’esclavage et de la traite à Nantes, le musée d’Aquitaine à Bordeaux et encore les sites de la Route des abolitions dans l’Est de l’Hexagone.

FXG, à Paris

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 09/11/2013 18:05


...En conséquence le bon françois se demande pourquoi un Roselmack qui a du travail qui est bien payé et qui fait de l'audience peut laisser entendre qu'il subit le racisme. Ou à quoi sert
d'avoir une ministre de la justice (plus facilement appelée garde des sots) noire si elle ne condamne ni demande à punir les "auteurs" de propos condamnables etc. Les combattants du racisme sont
parfois plus racistes que ceux qu'ils font semblant de réprouver.

thierry 09/11/2013 09:45


Le problème n'est pas celui des propos tenus à l'encontre de Taubira (entre noirs nous en rions) la banane et le singe ne sont pas en réalité des symboles négatifs, la banane est utile et bien
meilleure lorsqu'elle vient des Antilles et le singe est un animal intelligent, on dit malin comme un singe et il y a aussi des singes blancs. Ce qui est remarquable c'est que les patrons d'une
certaine presse lancent une campagne sur le thème du racisme pour l'alimenter en utilisant l'image de Taubira et en la faisant être obligée à lire des textes de communication de dénonciation du
racisme. Ce racisme est le pendant du communautarisme institué par "les sarkozystes" et promu, en cachette par ses successeurs. Pour eux  le communautarisme a peu d'utilité s'il ne devient
pas comparé et hiérarchisé. C'est le but de ceux qui ont organisé les manifestations pré-sarkozy de 2005, comme celles pour Léonarda. Roselmack a été nommé par Chirac mais a dû concilier avec le
club Averroes pour maintenir son poste. On voit où cela l'a mené, jusqu'à ne plus être naturellement lui-même à l'écran et à devoir gigoter comme le clône de Emanuel Chain animé par une pile.
Puis de devoir se faire instrumentaliser par les promoteurs du communautarisme raciste. On peut promouvoir et intégrer des communautés sans chercher à en dénigrer d'autres, même s'il faut
peut-être des boucs-émissaires. Le problème du Cran est que ceux qui l'ont institué, ne lui donnent pas assez pour pouvoir exister. Louis-Georges Tin devrait s'adresser à ses vrais patrons
directement. Il aurait été bon qu'à l'instar de Miss Israël 2013 (qui est noire) on puisse dire, s'il était une femme, "Miss Tin guette", parce qu'elle était bien payée et parce qu'il est beau et
fait ou veut faire de la veille sociologique en raison de la couleur mais sans colorimétrie pertinente (comment définir un noir dans un contexte de vraie diversité métissée (désirée ou
non)). 

Alex 09/11/2013 08:34


A quoi ça sert de rencontrer le président ? Dans l'intention, je peux comprendre, mais cette requête tient surtout de la posture. Il s'agit de signifier que l'on a fait qchose afin de communiquer
sur cet acte - la preuve, ça marche ! Mais tout ce bruit ne sert à rien, car nous savons pertinemment que le CRAN ne sera pas reçu par François Hollande ! En revanche, le CRAN serait bien avisé
de réclamer un rendez-vous à une personne dont c'est le travail : mr Dominique Baudis, le défendeur des droits, dont la fonction est de lutter contre les discriminations et qui a le pouvoir de
déclencher les actions nécessaires pour trouver les responsables des insultes. Jusqu'a ce jour, on ne l'a pas entendu s'exprimer sur les attaques racistes prononcer à l'encontre de Christiane
Taubira.... C'est sur lui, qu'il faut faire pression !!!

Articles Récents