Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

21 avril 2012 6 21 /04 /avril /2012 05:12

Interview

Sourya-adele-RDG-.jpgSourya Adèle, membre du Collectif pour le créole au baccalauréat dans l’Hexagone

« Développer les épreuves des créoles au bac sur tout le territoire »

Le Créole n’est-il toujours pas une option possible au bac ?

Si les créoles martiniquais et guadeloupéens sont désormais des options facultatives au bac dans l’académie de Paris-Créteil-Versailles, ce n’est pas le cas des créoles réunionnais et guyanais. La raison invoquée est qu’il n’y a pas d’examinateur. Or, il  y en a pour ceux qui passent ces langues en option obligatoire.

Que représentent les lycéens qui veulent présenter le créole en option facultative au bac ?

L’an dernier, première année pour cette option, il y a eu 500 inscrits. Ceux qui le passent en option obligatoire ne représentent que 10 % de cette demande. Maintenant, je rappelle que cette possibilité n’est offerte qu’aux bacheliers de l’Ile de France. Un créolophone de l’académie d’Aix-Marseille n’a pas cette chance.

Comment marche le CAPES de créole ?

On a eu un CAPESien l’an dernier. Malik Ferdinand est professeur certifié de créole martiniquais. Il voulait enseigner en région parisienne, mais on l’a nommé en Martinique faute de poste ouvert. Il a refusé.

Votre Collectif pour le créole au bac dans l’Hexagone que préside Jean-Pierre Chaville, pétitionne, pourquoi ?

Avec l’association Eritaj, et la Compagnie Man Lala, nous voulons, comme nous l’avions fait en 2006, manifester notre volonté de faire se développer, au sein de l’Education Nationale, l’enseignement et les épreuves des créoles au baccalauréat sur tout le territoire hexagonal dans une égalité de traitement. Nous avons déjà quelque 1000 signatures dont celles de Jocelyne Beroard, Davy Sicard, Audrey Pulvar ou Christiane Taubira, et nous en attendons 4 000. Victorin Lurel et Serge Létchimy ont répondu par ailleurs qu’ils poseraient une question à l’Assemblée nationale. Rodolphe Alexandre a apporté soutien et solidarité pourvu que ça ne porte pas atteinte à la langue de la République.

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

 

http://www.creoleaubacdanslhexagone.org/

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2012N22432%20

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Ferdinand 23/04/2012 19:58


et bien on a rien sur les elections.....

Articles Récents