Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 07:12

« On va faire évoluer la présentation de la cuvée Code noir »

Samedi matin, Claude Giraud, patron des champagnes Henri Giraud a été reçu par le délégué interministériel, Claudy Siar, pour évoquer l’émotion qu’a suscitée la découverte de l’appellation de son champagne « Code noir ». Il y a quelques jours, le comité de la marche du 23 mai 1998 (CM98) a annoncé son intention de l’attaquer en justice et, dans la foulée, le sénateur martiniquais Serge Larcher, a fait part de son indignation. Après cet entretien, Claude Giraud a indiqué à France-Antilles, son intention « de faire évoluer la présentation de cette cuvée ». Mais il a aussi voulu se dédouaner de tout amalgame historique et précisé la genèse de ce nom qui, il ne l’ignore pas, est celle du code qui régissait le sort des esclaves dans les plantations des colonies françaises. « Ce nom est lié à la découverte de la méthode champenoise, au-delà du code génétique du pineau noir, faire du bon vin blanc avec du raisin noir. C’est l’observation des vignerons champenois qui a permis d’obtenir ce vin goûteux et acidulé. C’est cela le code secret du champagne. Et s’il y a une superposition avec le code de Colbert, ce n’est ni une provocation, ni une ignorance de ma part. » Claude Giraud rappelle qu’en 1998, il a commercialisé une cuvée du cent-cinquantenaire de l’abolition de l’esclavage et il a accueilli, dans ses chaix, une exposition organisée par l’amicale antillaise de la RATP. La cuvée code noir existe depuis 2007 et a obtenu de nombreux prix dont une notation à 93 par Parker ! « Ca n’a jamais posé de problème car c’est l’histoire du champagne que l’on raconte. Les réactions que j’ai pu avoir étaient plutôt celles de racistes. Aujourd’hui, dans le contexte particulier de cette année, ça réveille des blessures. J’ai entendu cette souffrance… » Claude Giraud est arrivé dans le bureau de Claudy Siar, samedi, avec l’idée de ne pas changer le nom de sa cuvée. « Il y a quatre ans de stock et en plus, c’est une cuvée de référence dont le nom a été déposé à l’INPI… » Finalement, il est tombé d’accord avec Claudy Siar pour faire évoluer sa présentation. La cuvée pourrait s’appeler « Code noir by Henri Giraud ». « Pour nous, ça ne change strictement rien », a déclaré Serge Romana, président du CM98. Ces arrangements ne changent rien. Il ne s’agit pas de parler de ça en catimini chez le délégué. La cuvée Code noir ne doit pas être vendue. Nous ne demandons rien au tribunal, pas 1 euro, nous voulons mener une action citoyenne autour de ça, que jamais il ne revienne à l’esprit de quiconque de faire ce genre de chose. » Me Bernard Solitude est donc toujours saisi pour déposer cette plainte et dimanche, le CM98 organise une réunion pour préparer la mobilisation des associations antillaises. « Nous serons fin prêts lundi », promet Serge Romana.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

birahima2 07/03/2012 08:10


quand le commissaire Cordier voit sa petite fille, lui aussi, il croit à la génétique.


( bonne série les Cordier )

Articles Récents