Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

8 septembre 2011 4 08 /09 /septembre /2011 05:41

Parlementaires ultramarins et sénégalais

Robby-Judes-conseille-aupres-du-commissaire-de-l-annee-d.jpgA l’UNESCO s’est tenu lundi, à l’initiative de jad.com d’ Andrée Corosine-Simonnot, le premier colloque de la rentrée ayant pour thème les parlementaires ultramarins et sénégalais dans la France  d’hier à nos jours sous le titre « De l’ombre à la lumière ». Une journée dédié aux parlementaires des 4 DOM et du Sénégal au temps de l’empire colonial. Robby Jules du commissariat de l’année des Outre-mer français a prononcé le discours d’ouverture, puis la sénatrice des Français établis hors de France a déclaré : « Je crois que nous avons besoin de mieux connaitre l’histoire de la représentation parlementaire des Français d’outre mer. Nous avons besoin de travailler une vision positive. »Andree-Simonnot-et-la-senatrice-Joelle-Garriaud-Maylam-ph.jpg Après  un passage en revue du passé colonial de la France, de son comportement au regard de l’esclavage et de l’avenir de tous les citoyens issus de ce système, et la participation d’un grand nombre d’intellectuels et de spécialistes (l’ancien ministre Olivier Stirn, le ministre sénégalais délégué auprès de l’UNESCO, Ousmane Blodin Diop, le député du Sénégal Amadou-Ciré Sall, les professeurs Fred Reno et Dominique Chathuant), Jean-Michel Martial a lu un discours  de Gaston Monnerville dans une salle clairsemée. Une table ronde a réuni trois spécialistes sur la question mémorielle et de l’esclavage : le maitre de conférence Frédéric Régent, la présidente du CPMHE, Françoise Vergès, et Karfa Diallo, le président du mémorial de la traite des Noirs de Bordeaux. Une autre table ronde sur la place des talents métissés de la France dans les enjeux de la mondialisation a rassemblé l’ancien patron de RFO André-Michel Besse, George-Axelle Broussillon, Coumba Dioukhané, François Durpaire et le délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d’outre-mer, Claudy Siar. les-congretistes--dans-la-salle-2-tres-a-l-ecoute-photo-.jpgPuis, la sénatrice Joëlle Garriaud-Maylam, la Brésilienne Bénédita Da Silva et la secrétaire d’Etat en charge de la Cohésion sociale, Marie-Anne Montchamp ont évoqué le rôle de la femme parlementaire au cœur de la Nation. Le parrain de la manifestation, le député UMP de la Martinique, Alfred Almont, a brillé par son absence, mais Olivier Stirn, responsable de la diversité au sein de l’UMP a donné le change : « Ce colloque cherche à trouver des solutions, à la fois pour mieux intégrer les Français de la diversité, pour rapprocher l’Europe et l’Afrique ; la France aura un rôle important à jouer dans cet Euro-Afrique et les Ultramarins seront aussi dedans puisqu’ils font partie de la France et de l’Europe. »

Alfred Jocksan (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents