Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

18 décembre 2013 3 18 /12 /décembre /2013 07:47

Victorin Lurel prêt à écouter gérants et pétroliers

Un courrier du ministre est parti samedi à l’attention des gérants et des pétroliers pour leur indiquer qu’il était prêt à les recevoir ensemble. Le rendez-vous est fixé à mercredi 16 heures au ministère des outre-mer. Victorin Lurel avait prévu de recevoir d’abord les gérants, puis deux jours plus tard les pétroliers. Finalement, c’est ensemble qu’il les recevra dans la mesure où « c’est une demande consensuelle », a précisé un proche du ministre. Mais alors que le bras de fer autour de la réforme du décret Penchard est lancé depuis 18 mois, et que chacun semble vouloir tenir bon, de quoi pourront-ils parler ? « De tout », suggère-t-on au ministère si ce n’est que le ministre n’entend pas changer de braquet quant à la recherche d’une plus grande transparence dans la fixation des prix du carburant et dans la recherche de marges raisonnables pour les pétroliers. Victorin Lurel se dit toutefois prêt à les entendre sur tous les sujets. D’ailleurs, les discussions ne se sont guère interrompues ces derniers temps. Et si les gérants ont brandi, avant de la retirer, la menace de la grève, ils sont aussi desireux de dialoguer. Les gérants de la Réunion ont par exemple écrit à Victorin Lurel pour lui proposer une nouvelle version de la rédaction des arrêtés de méthode. Meme de cela, le ministre est prêt à en discuter. La présence des gérants et des pétroliers pourrait aussi permettre une mise à plat des craintes des gérants. Ils redoutent que les compagnies ne veuillent reprendre à leur compte les stations en direct, voire automatisent leurs réseaux de distribution… Les pétroliers usent de cette menace pour renforcer leur refus de voir leur marge baisser. Dernier épisode en date, un courrier de Pierre Gattaz, président du Medef, (cosigné par les présidents des antennes domiennes du Medef), a été adressé au Premier ministre le 9 decembre, pour protester à son tour contre le projet de décret. Le patron des patrons n’attaque pas frontalement le décret ; il reconnaît « louable l’intention du ministre de réduire le coût [des carburants] », mais il met en garde contre le risque d’un blocage de l’économie comme lors de la crise de 2008-2009. Sobrement, il demande à Jean-Marc Ayrault de reporter le décret de six mois… Une pierre de plus dans le jardin des lobbyistes anti-décret. Reste que Victorin Lurel qui a été recu a l’Elysée la semaine derniere avec les parlementaires d’Outre-mer qui continuent de faire bloc avec lui, et qui a accompagné le président de la République en Guyane, vendredi et samedi derniers, semble bénéficier toujours de son soutien comme de celui du Premier ministre. La relance du dialogue, mercredi, pourrait connaître d’importantes prolongations. Le ministre y est prêt.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents