Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 06:17

280 stagiaire du SMA sur les Champs-Elysées

280 jeunes issus des sept régiments ou groupement du service militaire adapté ouvrent le défilé du 14 juillet à Paris.

defile-SMA.jpgC’était une promesse de Nicolas Sarkozy. Pour l’année des Outre-mer français, des représentants des sept régiments ou groupement de service militaire adapté ouvriront le défilé militaire du 14 juillet sur les Champs-Elysées. Le déplacement de ces jeunes stagiaires ou volontaires comprend deux séquences. La première aura lieu le mercredi 13 juillet au ministère de l’Outre-mer en présence de Gérard Longuet, ministre de la Défense, de Marie-Luce Penchard, ministre de l’Outre-mer, mais aussi du chef d’état-major des armées, d’élus ultramarins et d’anciens combattants d’outre-mer (une quinzaine) qui ont accepté l’invitation du président de la République pour assister, depuis la tribune présidentielle, au défilé du 14. On annonce aussi la présence de la soprano guadeloupéenne Odile Rhino et d’une chorale venue de Capesterre-Belle-Eau (Guadeloupe) qui chanteront aussi le 14, avant le départ du défilé, le Chant des dissidents et la Marseillaise. Mais il s’agira ce mercredi d’abord et avant tout d’une prise d’armes avec une revue des troupes et une remise de décorations à l’occasion des cinquante ans du SMA. 1 000 personnes sont attendues pour cette cérémonie qui doit durer 30 à 40 minutes avant la signature du livre d’or et un pot républicain (une mini-garden party en quelque sorte). Mais en attendant, les 280 aspirants au défilé sont à l’entraînement tous les matins à 5 h 30 du côté de la Concorde. Ils s’essaient au pas cadencé sur le pavé parisien !

Sur les Champs-Elysées

Trois-jeunes-du-SMa-au-defile-guyane-polynesie-et-Reunion.jpgLe défilé du 14 juillet est organisé par le gouverneur militaire de Paris. Le thème officiel est l’Outre-mer. Avant le départ du défilé, la chorale et la soprano guadeloupéennes chanteront leurs deux titres, puis un groupe de soldats polynésiens appartenant  à différents régiments des armées donnera un aka spécialement créé pour l’occasion. C’est ce aka qui donnera le signal d’envoi du défilé avec le départ en tête des régiments des SMA accompagnés de leurs chefs de corps (Notons que le RSMA avait déjà participé au défilé du 14 juillet pour son quarantième anniversaire en 2001, mais pas en tête !). General-SMA-Artur.jpgDerrière eux, suivront les forces de défense de l’Outre-mer réparti en trois groupes, Atlantique, Pacifique et océan Indien). Le général Artur, patron du SMA a souligné aussi la présence de la Compagnie Bourbon qui regroupe les réservistes de la Défense de la Réunion. « Nous tenons beaucoup à mêler les jeunes du SMA aux soldats de l’active comme aux anciens combattants. » Une fois les ultramarins passés, le défilé tel qu’on le connaît avec l’ensemble des troupes nationales prolongera la parade. Il n’y aura pas de parachutistes en fin de défilé pour atterrir aux pieds des officiels mais une animation par les sapeurs pompiers de Paris qui fêteront pour l’occasion leur bicentenaire. Ils seront accompagnés de pompiers monégasques et chiliens. Les choses ne s’arrêteront pas avec la fin du défilé puisque dès 14 h 30, Marie-Luce Penchard et son nouveau collègue, secrétaire d’Etat aux Anciens combattants, Marc Laffineur, inaugurent, sur le terre-plein central de la place de la Nation (Paris 20e), un village du SMA. « Ce sera d’ailleurs plus qu’un simple village SMA, indique le général Artur, puisque, grâce à la présence des comités du tourisme des collectivités d’outre-mer et la présence de l’agence de mobilité (LADOM), ce sera un vrai spot consacré à l’outre-mer. »

FXG (agence de presse GHM)


Ils défilent sur les Champs-Elysées

Stella Nakeaetou, volontaire aide-moniteur au GSMA de la Polynésie française, originaire des Marquises, 26 ans

stella-nakeaetou.jpgComment êtes-vous entrée au GSMA ?

J’avais beaucoup d’amis au GSMA dont une cousine stagiaire en restauration. C’est par elle que je suis entrée comme stagiaire en 2006. J’ai passé mon permis de conduire, mon PI (certificat de première intervention en cas d’incendie) et mon PS1 (certificat de premiers secours). Cette fois, je suis volontaire technicienne, c’est-à-dire aide-moniteur en restauration ; j’enseigne le service en salle.

La formation militaire ne vous a pas effrayée ?

L’avantage du GSMA, c’est la rigueur et le fait d’être en cohésion, d’appartenir à un groupe soudé. C’est une bonne base pour le travail que d’apprendre la rigueur et la ponctualité. Avec le GSMA, pas question d’être fiou !

Qu’avez-vous ressentie après votre sélection pour le défilé ?

Quand j’ai appris ma sélection pour défiler le 14 juillet, j’étais contente ! Les Champs-Elysées, ça n’est pas n’importe quoi !

Que ferez-vous après le SMA ?

Après le 14 juillet, je vais rester au GSMA ; on m’a proposé un poste d’engagé volontaire pour être moniteur à part entière, un contrat de cinq ans.

Propos recueillis par FXG


Djamal Madi, stagiaire du SMA, originaire de Saint- Denis de la Réunion, 20 ans

djamal-madi.jpgComment êtes-vous entré au SMA ?

Après le collège, quand je suis parti au lycée, j’ai choisi une filière mécanique, j’ai échoué à mon examen de BEP alors je me suis renseigné et on m’a présenté le RSMA. J’y suis entré et j’ai choisi le métiers du froid et de la climatisation.

L’aspect militaire de la formation ne vous a-t-il pas effrayé ?

Au début, je me suis demandé comment j’allais faire parce que je pensais que la formation en milieu militaire serait difficile… Puis, je me suis rendu compte que c’était un vrai bien pour moi parce qu’on m’a appris plein de choses, le savoir-être, le savoir-vivre en collectivité et maintenant, je suis fier.

Savez-vous pourquoi vous avez été sélectionné ?

Quand mon chef de section m’a appris que j’avais été sélectionné pour venir défiler sur les Champs-Elysées, j’ai été surpris mais ça a été une vraie fierté. Je me suis demandé pourquoi un moment, mais je pense que je le mérite. Par rapport aux autres stagiaires, je suis calme…

Que comptez-vous faire après le SMA ?

Après le 14 juillet, j’aimerai venir continuer à me former en métropole pour avoir au moins un diplôme, niveau 5 minium et, pourquoi pas, aller plus loin. Quand j’ai fait mon stage en entreprise à la Réunion, on a voulu m’embaucher pour un contrat à durée déterminée mais j’ai réfléchi et je crois que je peux faire mieux avec un diplôme.

Propos recueillis par FXG


Emmanuel Larance, stagiaire au SMA de Guyane, originaire de Matoury, 20 ans

e-larance.jpg« Je suis entré au RSMA parce que je n’avais pas encore de diplôme et que je voulais travailler. Ma sœur était passée par le SMA et elle m’a donné les dossiers… Donc j’y suis entré et j’ai eu un diplôme ! J’ai fait une formation de magasinier. J’ai préféré me former que de rester assis car je suis quelqu’un de très actif. Maintenant, se retrouver à Paris, défiler devant le président de la République et les Français sur les Champs-Elysées, représente beaucoup de bonheur pour moi. Je vais représenter la Guyane ! Ce n’est pas tous les jours qu’on peut le faire ! Il y a des personnes gradées au RSMA qui ne pourront pas le faire… Après le 14 juillet, je rentre à Cayenne où j’ai été embauché pour un contrat à durée indéterminée. »


Le défilé

10h00 : Arrivée du Président de la République sur la Place de l’Etoile, et descente de l’Avenue des Champs Elysées

10h20 : honneurs rendus au Chef de l’Etat par la Garde Républicaine (Place de la Concorde)

10h25 : animation d’ouverture consacrée à l’année des Outre mer

10h40 : début du défilé aérien composé de 54 appareils dont 9 Alphajet de la Patrouille de France

10h45 : début du défilé des troupes terrestres (5035 hommes et femmes à pied)

11h15 : début du défilé des troupes montées et motorisées (241 chevaux, 82 motos et 275 véhicules)

11h30 : défilé aérien de clôture, défilé de 30 hélicoptères

11h35 : animations de clôtures assurées par la Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris

11h40 : départ de Nicolas Sarkozy


France Ô propose une programmation spéciale 

Mercredi 13 juillet 

19h00 – 19h15 : JT Infos soir spécial avec sujet présentant le RSMA (Régiment du service militaire adapté en outre-mer)

Jeudi 14 juillet

De 8h40 à 9h50 : Emission Spéciale en direct des Champs Elysées. Au milieu des troupes françaises que le gouverneur militaire de Paris va passer en revue, Marie Drucker retrouve sur place les militaires qui se préparent à défiler.

Des reportages de la rédaction rythmeront également cette matinée.

De 10h00 à 10h30 : Arrivée du président de la République française, Nicolas Sarkozy et revue des troupes.

De 10h35 à 12h15 : Défilé officiel et retransmission en direct du défilé, commentée par Marie Drucker, en compagnie de Pierre Servent, consultant militaire de France 2 et des représentants de toutes les armées.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents