Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 05:15

Le CRAN et le Collectifdom attaquent la FFF

Le Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) et le Collectif des Antillais, Guyanais, Réunionnais, Mahorais (Collectifdom) on t chacun décidé d’attaquer en justice la Fédération française de football. Dans une tribune publiée dans Le Monde (édition du 13 mai), Louis-Georges Tin, universitaire d’origine antillaise et porte-parole du CRAN estime que « L'affaire des quotas discriminatoires a été enterrée par la ministre des sports », regrettant que Chantal Jouanno ait reporté à dans six semaines la publication des conclusions de l’enquête qu’elle a diligentée après la révélation des propos tenus par des dirigeants de la FFF en novembre 2010 par le site Médiapart. Mais c’est surtout le soutien de la ministre à Laurent Blanc, avant même son  audition, qui a dérangé le CRAN. « L'attitude de Mme Jouanno a jeté le soupçon sur la mission, sur l'enquête et sur l'indépendance du processus. Est-ce une enquête véritable, ou un simulacre, un écran de fumée destiné à faire illusion ou à cacher la vérité ? Ces interrogations légitimes suffisent à justifier à nos yeux un dépôt de plainte. » Le CRAN a donc saisi le procureur de la République de Paris. « Nous avons fléché notre plainte sur la discrimination raciale et l’incitation à la haine raciale, mais c’est le parquet qui décidera des chefs sur lesquels devra se fonder l’action publique », a précisé Patrick Lozès, le président du CRAN. Dans la foulée, l’association des originaires des départements d’outre-mer (le Collectidfdom) a indiqué, vendredi, avoir déposé une plainte auprès du tribunal de grande instance de Paris pour « incitation à la haine raciale, discrimination raciale, tentative d’instaurer des quotas raciaux ». Le Collectifdom estime, selon son président, le Martiniquais Daniel Dalin, que « la banalisation, la libération de la parole raciste, validée par la ministre des Sports par sa prise de position très courageuse dans cette affaire et l’absence de sanctions du Conseil fédéral extraordinaire qui s’est tenu le 12 mai, l’obligent à recourir à la justice afin de combattre le délitement de notre société républicaine ». La plainte du Collectifdom vise la FFF, le directeur technique national et le séléctionneur.

FXG (agence de presse GHM)

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 14/05/2011 13:00



Qu'on parle de moi en bien ou en mal, peu importe, l'essentiel c'est qu'on parle de moi (Léon Zitrone)... On nous a déjà fait le coup avec l'affaire Clearstream.


 



Articles Récents