Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 07:00

E.Sy Kennenga, son Olympia et l’EK Trip 2 tour

E-Sy-kenenga-4.jpgAprès son premier Olympia le 7 mai, et une tournée hexagonale, « EK trip 2 tour », le chanteur martiniquais sera le 31 mai à Cayenne, les 4 et 5 juin à Fort-de-France et le 9 juin au festival Terre de blues à Marie-Galante.

E.Sy Kennenga voit déjà son nom en haut de l’affiche. En lettres rouges sur la façade de l’Olympia : « E.Sy Kennenga ». « E.Sy, c’est le surnom que j’avais déjà au lycée. Kennenga, c’est le nom de ma grand-mère paternelle, originaire du Congo, j’avais envie de le porter fièrement. » Ce concert vient apres trois expériences parisiennes déjà gratifiantes, au New Morning, la Cigale et le Bellevilloise et une apparition a l’Olympia lors du concert de Tanya Saint-Val. Pour cet « EK Trip tour 2 », l’artiste va défendre « EK Trip 2 », son 2e album sorti en decembre. « Je reviendrai aussi sur les morceaux qui ont fait le succès du premier. On va rentrer en profondeur dans mon univers », promet l’artiste.

E.Sy Kennenga, accompagné de son manager Valentine Petit, se présente comme un ambassadeur de la Martinique et de la new soul créole. Il préfère dire « musique caribéenne ». « J’ai l’impression d’avoir mon peuple avec moi, à la fois critique constructif et soutien euphorique. » Valentine-Petit-et-E-Sy-Kenenga.jpgAprès son démarrage fulgurant, E.Sy a pris de l’assurance : « Il faut accepter cette responsabilité de grand frère, de précurseur, d’idole… Diffuser mon message est utile pour mon entourage comme pour l’universel. » Pour accompagner son message, E.Sy annonce « la grosse formule » avec batterie, percus, basse, guitare, une section cuivre, des cordes, Georges Granville aux claviers et des invités surprise. « Le spectacle à l’Atrium et au Zéphyr sera un peu différent, prévient E.Sy, mais on sera à la maison ! » A Marie-Galante, il lui faudra adapter le show à la scène du festival. « On fera certainement plus court… » E-Sy-Kenenga-3.jpgL’intégralité du concert de l’Olympia sera capté par France Ô et retransmis en direct avec Trace FM l’après-midi du 7 mai dans les cinémas Rex de Pointe-à-Pitre, Madiana à Schoelcher et l’Agora à Cayenne. Le projet d’E.Sy Kennenga est de proposer des choses qui viennent de lui. « Sans aller dans un ego trip autour de ma personne, c’est juste ma volonté d’utiliser ce que je sais faire et envisager un developpement pour l’avenir. » E.Sy vise désormais l’international, la Caraïbe, les Amériques du Nord et du Sud, l’Afrique... « Je compte faire un album plus en anglais. On aime beaucoup ma musique, mais la langue est une barrière. » E.Sy a déjà écrit « It’s time » en anglais qu’il a créé avec la chorale Arpége de Martinique. Son single, « We are », véritable hymne caribéen, a été remixé avec Kalash (Martinique), Sadik (Guadeloupe), Maylan (Réunion) et Prof A (Guyane). Le morceau a été joué à l’ouverture des derniers Carifta games à Fort-de-France. « We are West Indian, Caribbean, more than a Nation… » E.Sy Kennenga fait une musique qui le fait vibrer.

FXG, à Paris

E-Sy-Kenenga-1.jpg7 mai à l’Olympia, Paris

8 mai à Bordeaux

9 mai à Montpellier

17 mai à Lyon

28 mai à Toulouse

31 mai au Zéphyr, Cayenne

4 et 5 juin à l’Atrium, Schoelcher

9 juin au festival Terre de blues, Marie-Galante

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents