Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 14:03

La terre, le feu, l’eau et les vents, une anthologie de la poésie d’Édouard Glissant

De François Villon au « silence le plus uni, où chacun se retrouve et s’estime », en passant par les complaintes de Rutebeuf, Gratiant ou Brassens, Édouard Glissant nous ouvre sa bibliothèque, écrivant ainsi un magnifique livre qui « accommode jusqu’au vertige ces mesures à ces démesures ».

Cette anthologie se lit d’un seul tenant, ne s’accordant à aucun ordre ni logique ni chronologique ni alphabétique. Elle offre au lecteur autant de visions du monde possibles qui esquissent un portrait du poète extraordinaire qu’est Édouard Glissant.

Auteur de Quand les murs tombent. L’identité nationale hors la loi ? et de L’Intraitable Beauté du monde. Adresse à Barack Obama, Édouard Glissant est écrivain, poète et essayiste. Il est l’un des principaux représentants de la pensée postcoloniale. Prix Renaudot en 1958 pour son roman La Lézarde, il a été finaliste du prix Nobel 1992.

En librairie le 1er avril

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents