Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 04:44

La Guyane et la Martinique éliront leur assemblée en 2014

Le président de la République qui recevait hier le président de la Région Guyane a annoncé que les conseillers territoriaux en Martinique et en Guyane seraient élus en même temps que leurs homologues dans l’Hexagone.Biancarelli Alexandre MLP perron Elysee

Olivier Biancarelli a raccompagné la ministre de l’Outre-mer et le président Rodolphe Alexandre sur le perron de l’Elysée après les avoir reçus trois quarts d’heure dans son bureau. (photo : FXG)

Nicolas Sarkozy a tranché : les élections des conseillers territoriaux de Guyane et de Martinique auront lieu en 2014. Alors qu’il en était resté à la date de 2012 (sans doute pour profiter d’un effet d’aubaine électorale), le président de la République qui a reçu hier le président de la Région Guyane, Rodolphe Alexandre, en compagnie de la ministre de l’Outre-mer, a finalement indiqué que les deux nouvelles collectivités uniques seraient installées en 2014. « J’ai plaidé pour 2014, a indiqué le président Alexandre à la sortie de cet entretien, parce que ça laisse du temps pour préparer la fusion des assemblées en mettant en place tout l’arsenal juridique, administratif… » Cette annonce concerne aussi bien la Guyane que la Martinique a précisé Marie-Luce Penchard : « Le président a fait ce choix en raison du calendrier électoral chargé en 2012, mais surtout en raison du choix massif des Guyanais et des Martiniquais pour l’article 73 de la Constitution, c’est-à-dire pour le droit commun. » Tout en reconnaissant qu’il n’y avait pas de lien juridique entre la date et l’article de loi, la ministre a indiqué que « l’organisation de ces élections, en même temps que celles qui se tiendront dans l’Hexagone pour les nouveaux conseillers territoriaux, est un symbole fort qui montre que ces territoires restent dans le même cadre que celui métropolitain. »

Amendement gouvernemental

Concrètement, Marie-Luce Penchard déposera un amendement lors de l’examen prochain du texte pourtant institution des nouvelles collectivités de Guyane et de Martinique à l’Assemblée nationale. Cet amendement du gouvernement indiquera très clairement que les élections auront lieu en même temps que celles organisées pour la mise en place des conseillers territoriaux de l’Hexagone « pour assurer la concomitance du calendrier électoral et respecter le choix des électeurs martiniquais et guyanais ». Lors de l’adoption de ce texte au Sénat, fin mai, la commission des lois avait déjà modifié le calendrier en permettant aux deux nouvelles collectivités d’être mises en place « jusqu’au 31 mars 2014 » quand il était jusque-là prévu qu’elles seraient mises en place « au plus tard au 31 décembre 2012 ».

FXG (agence de presse GHM)

 


Sarko en Guyane

Alexandre-MLP-Elysee-017.jpgEn sus de cette question de calendrier électorale, Nicolas Sarkozy a évoqué la route de Balata et son projet d’extension à 2x2 voies avec un échangeur, « que le président de la République souhaite conforter », selon M. Alexandre. Mais aussi l’installation du commissariat de Cayenne, « le plus tôt possible », ou l’ouverture du laboratoire de la biodiversité. Quant à la dotation d’installation pour la nouvelle collectivité de Guyane, négociée récemment avec les ministres Philippe Richert et Marie-Luce Penchard, cette dernière a rappelé que l’affaire concernait Matignon et que pour « le président qui a manifesté le souhait d’aller peut-être une nouvelle fois en Guyane, ce sera l’occasion de préciser la position de l’Etat sur ce point ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents