Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par fxg

 

Le Collectifdom « emmerde les comiques », selon Nicolas Bedos

Nicolas Bedos, à propos de la plainte du Collectifdom qui le vise pour injures raciales suite à ses chroniques de décembre dans Marianne, s’est exprimé sur France Info : « Il faut apprendre à lire un papier qui est exactement l'inverse de ce qu'ils ont compris. Ça me fait de la peine que des gens n'arrivent pas à comprendre le degré zéro du deuxième degré. » Selon l’humoriste, employer le terme « nègre le banalise pour mieux le dénoncer ». Et il retourne l’attaque contre les plaignants : « Il est temps, une bonne fois pour toute, que l'on fasse le procès de ces associations qui n'ont rien d'autre à foutre que d'emmerder  des comiques, des rigoleurs, des amuseurs et des petits Molières de supérette. »

La plainte déposée par le Collectifdom n’a, à ce jour, pas encore été traitée par le parquet de Paris.

FXG, à Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
T

A chacun son truc. Ce qui est intéressant, comme l'a dit l'avocat du Collectifdom, c'est de savoir si un journal peut publier en France à notre époque un article se terminant par "Enculé de
Nègre". Est-ce une insulte, une injure, ou pas.


Le 2è degré n'est pas le double sens. Rien ne permet de présumer dans Marianne ou dans les articles de Bedos que les Antilles ou plus largement les Nègres y sont vus favorablement par eux.
Il faut savoir être plus explicite.
Répondre