Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

7 mai 2010 5 07 /05 /mai /2010 13:33

 

Les portraits dans visage de BreleurPortraits-sans-visage-02.jpg

Ernest Breleur, deuxième temps du 3x3 de la Fondation Clément, est en exposition à Paris

Visages sans visage, visage aux cents visages… Les portraits d’Ernest Breleur déportent la face vers une transfiguration (une transe figuration) saisie par l’obscène  et la fulgurance. L’œuvre d’Ernest Breleur a surpris le public parisien, jeudi soir à la galerie des Filles du Calvaire… Simon Njami, le commissaire des trois expositions parisiennes de la Fondation Clément, 3X3 (Hervé Pédurand en avril, Ernest Breleur en mai et David Damoison en juin), aime bien le nom d’Ernest Breleur, mais s’il a choisi cet artiste martiniquais, c’est que dans cette construction à trois volets, il le considère comme le sage de l’étape. « C’est lui qui illustre le mieux la complexité de la création dans les Antilles françaises. Ernest Breleur fait partie des papes de la création artistique des Antilles françaises et Ernest Breleur est un inconnu… Ernest Breleur pèse autant qu’un jeune sorti des Beaux-arts de Paris ! » Portraits-sans-visage-01.jpgIl l’a donc choisi car il est de ces artistes qui montrent qu’on peut avoir tout le poids du monde sur une île et peser moins qu’une plume dans le monde. « J’avais envie qu’Ernest prenne la place qui lui revient. Je ne sais pas quelle est sa place, mais on ne peut le savoir que lorsqu’on se confronte au monde… Il a cette particularité qu’il est en questionnement perpétuel. » Les œuvres proposées au public parisien s’inscrivent dans un post-identitarisme (au sens où il a été présenté dans la période coloniale avec une revendication forte voire outrancière qui ne représentait pas forcément l’individu mais qui était dans la masse). « Ernest vit en Martinique, il n’a pas besoin de dire qu’il est martiniquais mais il dit plutôt : je suis le monde. » Mais l’art de Breleur est d’abord une expression, un livre ouvert que chacun peut lire avec son accent et son expérience. Pour Simon Njami, c’est l’identité et l’individu Ernest Breleur qui prennent le pas sur une forme de « nous ». Et le critique d’art conclut : « Il faut cesser de croire que notre spécificité est supérieure à celle des autres. C’est là qu’on devient humain et qu’on touche à l’universel. »

FXG (agence de presse GHM)

Jusqu’au 18 juin, 17, rue des Filles-du-Calvaire, Paris 3.


Le vernissage en imageNjami-Breleur-Saincily.jpg

Simon Njami, commissaire de l'exposition, Ernest Breleur, l'artiste exposé, et Richard-Viktor Saincily, plasticien guadeloupéen.Dassonville-Hayot-Cordet-Raincourt.jpgLe Haut-commissaire de la Nouvelle-Calédonie et ancien préfet de la Martinique, Yves Dassonville, Bernard Hayot, Jean-François Cordet, directeur de l'OFPRA et ancien préfet de la Martinique, et Henri de Raincourt, secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement.Beatrice-Comper-et-anais.jpgBéatrice Comper de l'ACCDOM, et sa fille Anaïs.Denis-Herelle-Denis-Tchangou.jpgDenis Hérelle, le plasticien martiniquais, avec Denis Tchangou, compositeur et arrangeur.BH-PK.jpgBernard Hayot et Patrick Karam.Josee-lavenaire-Sohanne-Juston-Gwladys-Louise-Alexandrine.jpgJosée Lavenaire, principale de collège à Tremblay-en-France, sa fille Gwladys Louise-Alexandrine, professeur d'histoire et de lettres, et sa petite-fille Sohanne Juston.Catherine-Hayot-Philippe-Lavil.jpgCatherine Hayot et Philippe Lavil.Ernest-Breleur-Henri-de-Raincourt.jpgErnest Breleur et le ministre Henri de Raincourt.Biancarelli-Nathalie-Fanfant.jpgOlivier Biancarelli, "l'étoile montante" de l'Elysée, et Nathalie Fanfant, de l'association Tous Créoles et de l'agence de com Madi&Terra.Gregory-Kromwell-Dorothee-Hayot.jpgLe sous-préfet à la cohésion sociale de Mayotte, le Martiniquais Grégory Kromwell, et Dorothée Hayot.Jeanne-Ngo-Njami-Auscher-John-Mwandi-Njami-Jacques-Gaiotti-.jpgJeanne Ngo-Njami-Auscher, galeriste à Strasbourg, John Mwandi-Njami, commercial, Jacques Gaïotti, graphiste (du catalogue 3x3), et Mickaëla Zisse, éditeur photo.JP-Soissons-Ernest-Antoine-Selliere.jpgL'ancien ministre Jean-Pierre Soissons et l'ancien patron du MEDEF, le baron Ernest-Antoine SellièresIsabelle-Biancarelli-Stephane-Hayot.jpgIsabelle Biancarelli et Stéphane Hayot.Laurence-Kromwell-Helene-Brunetiere.jpgLaurence Kromwell et Hélène Brunetière.Herelle-Cadenet-Nicole-Etienne.jpgDenis Hérelle, Jean-Claude Cadenet, DGOM de la Ville de Paris, et Etienne Nicole, comédien et metteur en scène.Lavil-Apourou-Saincily.jpgPhilippe Lavil et les plasticiens guadeloupéens Jimmy Apourou et Richard-Viktor Saincily.Longuet-Biancarelli.jpgGérard Longuet, président du groupe UMP au Sénat, et Olivier Biancarelli.MC-Duval-JL-Corgier.jpgMarie-Christine Duval de l'agence COMECLA (attachée de presse de la Fondation Clément) et Jean-Louis Corgier de Tour Mag.Mme-et-Jacques-Toubon-et-Marie-Alix-Canu-Bernard-Mancini.jpgMme et Jacques Toubon en compagnie de Marie-Alix Canu-Bernard-Mancini.Longuet-et-Mme-Mancini-et-Mme-BH.jpg

Mme et Gérard Longuet, Mme et Ange Mancini, et Bernard Hayot.Njami-Breleur-cigare.jpgSimon Njami, Ernest Breleur et un Cohiba esplendida.Nicolas-Legendre-Catherine-Lecoeur.jpgNicolas Legendre des rhums Damoiseau et Catherine Lecoeur, professeur d'économie et de gestion.Rodolphe-Hayot-et-sa-femme.jpgRodolphe Hayot et son épouse.MC-Duval-Thierry-Meranville.jpgMarie-Christine Duval et l'écrivain et journaliste de France-Télévisions, Thierry Méranville.Roger-de-Jaham-Jimmy-Apourou.jpgRoger de Jaham, fondateur de l'association Tous créoles, et Jimmy Apourou.Mme-et-Jacques-Toubon--Ange-Mancini.jpgMme et Jacques Toubon, et le préfet de la Martinique Ange Mancini.siron-BH-Toubon-Mme-Dassonville.jpgMaître Siron, Bernard Hayot, Jacques Toubon et Mme Dassonville.Romain-Flajeul-Yves-Schoelcher.jpgRomain Flajeul, assureur, et Yves Schoelcher, ancien administrateur de société et descendant de Victor.Stephane-Hayot-Jacques-Martial.jpgStéphane Hayot et Jacques Martial qui vient d'être reconduit à la tête de La Villette.Toubon-guigneraye-Meranville.jpgJacques Toubon et Dominique de la Guigneraye.Soissons-de-Lucy.jpgJean-Pierre Soissons et Eric de Lucy.Vauchel-de-Lucy-de-Raincourt.jpgL'ancien préfet de Paris et fondateur de la FEDOM, Lucien Vauchel, Eric de Lucy et le ministre de Raincourt.Saincily-Apourou.jpgRichard-Viktor Saincily et Jimmy Apourou.PK-Y-Dassonville.jpgPatrick Karam et Yves Dassonville.Toubon-de-Lucy.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Ferdinand 18/05/2010 13:25



quelle soirée !!!! mes aîeux!!!!



Eudaric 08/05/2010 10:22



Merci pour ce reportage FXG..  Je ne sais pour quelles raisons mais je ne me sens pas encore prête à cette Atmosphère...Et pourtant il y a là une Vérité/Réalité derrière ces photos Tellement
Bavardes. SILENCE POUR MOI.


HmmmMarie-Claude Eudaric, Plasticienne, Martinique.



Articles Récents