Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 06:54

MLP-Elysee-2.jpg« Pour que les territoires se sentent bien dans la République »

Déclaration de Marie-Luce Penchard à la sortie du conseil des ministres, mercredi midi, après qu’elle a présenté les deux projets de loi portant modifications des statuts de la Guyane et de la Martinique. La prochaine étape se fera au Parlement, mais pour l’heure, le calendrier parlementaire n’est pas encore établi.

MLP-perron-Elysee.jpg« Aujourd’hui, j’ai présenté deux textes de loi qui sont très importantes pour la Martinique et la Guyane. Parce qu’avec la mise en place de la collectivité unique, nous avons permis une organisation plus rationnelle et ça va dans le sens de l’efficacité politique compte tenu de la taille de ces territoires. Donc, c’est un moment important pour la Martinique et la Guyane. A l’occasion de ce conseil des ministres, le président a rappelé tout le travail qui a été fait par le gouvernement, s’agissant des questions de l’évolution institutionnelle, en rappelant la départementalisation de Mayotte, comment il était important que nous puissions sortir de l’instabilité politique en Polynésie, et que s’agissant de la Nouvelle-Calédonie, nous sommes dans un processus… Il a indiqué que l’évolution institutionnelle avait pour objectif de faire en sorte que ces territoires se sentent bien au sein de la République. Et comme il l’a dit à Pointe-à-Pitre, l’unité ne veut pas dire uniformité. Chaque territoire doit pouvoir choisir le statut le mieux adapté pour permettre son développement. C’est une sorte de simplification et, surtout, de responsabilisation des élus par rapport à des projets qui sont présentés à la population dès lors que les électeurs souhaitent cette évolution. Il ne s’agit pas d’imposer un modèle mais de s’adapter au regard de la situation de chaque territoire. »

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents