Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

19 novembre 2010 5 19 /11 /novembre /2010 09:45

Didier Robert présente sa suppléante à Marie-Luce Penchard

Denis-Robin-Didier-Robert-JacquelineFareyrol.jpgDidier Robert, Jacqueline Fareyrol et Marie-Luce Penchard ont pris le petit-déjeuner ensemble, hier matin  au ministère de l’Outre-mer. Le président de la Région est venu présenter à Marie-Luce Penchard celle qui le remplacera désormais à l’Assemblée nationale. Lorqu’un député est en mission parlementaire et que sa mission va au-delà de six mois, il doit laisser sa place à son suppléant. C’est ainsi que l’Assemblée va accueillir une nouvelle femme dans ses rangs. Cette mission sur le tourisme dans l’océan Indien, le bassin méditerranéen et les Antilles n’est pas encore achevé et Didier Robert a donc demandé à François Fillon son prolongement. « De facto, Mme Fareyrol assume aujourd’hui cette responsabilité de mener le mandat de Didier Robert jusqu’aux élections de 2012. » « Ca n’est pas sans émotion, a déclaré la nouvelle députée et patronne de l’IRT, mais j’hérite d’un beau dossier à faire avancer, notamment au niveau du tourisme car c’est un domaine générateur d’emploi. » Si hier, Jacqueline Fareyrol s’est contentée d’établir les paperasses nécessaires pour son installation au palais Bourbon, la rencontre avec la ministre a été davantage politique.

« C’était l’occasion de faire un tour d’horizon des questions d’actualité qui préoccupent les Réunionnais », a indiqué Didier Robert à l’issue de ce rendez-vous. Au menu, en sus des viennoiseries, la question sensible du photovoltaïque. « Une période de six mois est ouverte et il faut que nous puissions maintenir un dispositif attractif pou permettre à la Réunion de prendre toute sa place dans ce secteur d’activité », a encore expliqué le président Robert qui a aussi évoqué la question des emplois aidés et notamment de la partie liée à l’embellissement du territoire : « Après l’inscription de la Réunion au patrimoine mondial de l’humanité, on a aujourd’hui, cette responsabilité supplémentaire que ce soit pour les sentiers touristiques ou la zone littorale. Il y a un travail en profondeur qui se fait avec des emplois aidés sur plusieurs années… » Jacqueline Fareyrol n’était pas en mesure, hier, de dire quand elle étrennerait les bancs de l’Assemblée. Quant au directeur de cabinet de la ministre, Denis Robin, qui ne serait pas indifférent à la carrière artistique de la nouvelle députée, selon des indiscrétions recueillies au ministère, il n’est pas allé jusqu’à lui demander un autographe. « Il n’a pas osé », a lâché en riant Jacqueline Fareyrol.

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents