Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

2 mars 2011 3 02 /03 /mars /2011 20:18

Laetitia Guédon présente… Le festival au féminin

Laetitia-Guedon-GPL.jpgPour sa 8e édition, le festival au féminin a ouvert ses portes mardi soir à Paris, dans le quartier de la Goutte d’Or. Laetitia Guédon en a présenté les grandes lignes au Lavoir moderne parisien.

« Ce festival est l’occasion de donner la parole aux femmes d’aujourd’hui mais aussi les hommes qui interrogent par leurs œuvres la place de la femme dans la société… » La comédienne maroco-martiniquaise, Laetitia Guédon et la compagnie théâtrale Graine de soleil ont dédié la 8 édition du festival au feminin qui se déroule du 2 au 8 mars à Paris, à la transmission. Transmission artistique, des idées ou de l’engagement. Avec ses deux marraines, la députée de Paris George Pau-Langevin et Firmine Richard, le festival s’est aussi, de fait, créé une transmission entre le quartier populaire et métissé de la Goutte d’or les Antilles… Plusieurs lieux accueillent ce festival ouvert au théâtre, à la danse, à la chanson mais aussi au débat : guedon-breuil.jpgle lavoir moderne parisien, le théâtre de la Reine blanche, le centre Fleury Barbara Goutte d’Or et encore le Saraaba. Au programme, les pièces de théâtre Sandrine, la destinée d’une trieuse de verre de la compagnie du Nord (2 mars 20 h 30), Là-bas, c’est aussi bien, de la compagnie Qui porte quoi (3 mars 20 h 30), Tout un homme, de la compagnie Dorénavant (7 mars 20 h 30), le spectacle dansé Le laboratoire chorégraphique de rupture contemporaine des gens, de la compagne 0.10 (4 mars 20 h 30). En danse, Chantal Loïal et la compagnie Difé Kako présentent On t’appelle Vénus (6 mars 15 heures) et Château-Rouge (8 mars 21 heures). En première partie de Château-Rouge, Delphine Bachacou donnera son spectacle, Une identité peut en cacher une autre. Un duo de danse sur un texte d’Edouard Glissant.

Rona Hartner

Delphine-Bachacou-et-chantal-loial.jpgCôté colloques et débats, l’art de la transmission et la transmission de l’art (5 mars 14 heures), Les femmes, la ville, la folie (5 mars 20 heures), Is black really beautifull (6 mars 15 heures), le théâtre argentin post dictature (7 mars 15 h 30), l’apport des femmes immigrées dans le sport français (6 mars 15 heures) et Vérité pour Guy-André Kieffer (7 mars 18 h 30). Bonnie Lie et La Fonta en première partie de Rona Hartner chanteront les 4 et 5 mars à 20 h 30. Deux lectures spectacle également : Femmes de parloir de et avec Brigitte Patient et Hélène Castel (8 mars 15 heures) et Toute ma vie, j’ai été une femme de Leslie Kaplan (7 mars 16 heures). Enfin, et c’est sans doute la chose la plus surprenante de ce festival au féminin : des séances pour un spectacle avec une ou deux personnes dans le public à chaque fois avec de la poésie sensorielle avec de la danse, des mots et du toucher (les 2, 3 et 5 mars à 17 heures sur réservation !). Par ailleurs, deux femmes ont balisé le quartier de la Goutte d’or et les lieux de spectacle avec des œuvres plastiques. Ce sont les Passagères de Soline Portmann et Mioko Tanaka.

FXG (agence de presse GHM)

Pour plus d’informations www.grainesdesoleil.fr


En imagesLaetitia Guedon Herve BreuilLaetitia Guédon et Hervé Breuil du Lavoir moderne parisien

Delphine-Bachacou-Greg-Germain-Chantal-Loial.jpgDelphine Bachacou, Greg Germain et Chantal LoialMike-fedee-et-Annabelle-Lengronne.jpg

Mike Fedee et Anabelle LengronneLoial-GPL-et-son-mari.jpg

Chantal Loïal, M. Langevin et Mme Pau-LangevinSoline-Portmann-Mioko-tanaka.jpg

Soline Portmann et Mioko TanakaDamien-Mongin-Lise-Maussion.jpg

Damien Mongin et Lise Maussion (Sandrine, Destinée d'une trieuse de verre)Graine-de-soleil.jpgl'équipe de Graines de soleilJean-Paul-Wenzel.jpgJean-Paul Wenzel (Tout un homme)Helene-Castel.jpgHélène Castel (Femmes de parloir)Sol-espeche-et-labo-choregraphique.jpgLe théâtre argentin de Sol EspecheSylvie-Clairfeuille-Justine-Favard-Angelique-Boulet.jpgSylvie Clairfeuille, Sylvie Favard et Jade Collet

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents