Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 07:57

Nèfta Poetry ambassadrice du festival « Cri de femmes »

Affiche-Cri-de-Femmes.jpgLa Guadeloupéenne Stéphanie Melyon-Reinette dite Nèfta Poetry, est l’ambassadrice du festival « Cri de femmes » pour l’édition 2013 qui se déroulera dans une trentaine de pays au mois de mars prochain. Créé par la poètesse Jael Uribe en République Dominicaine (du Mouvement International des Femmes Poètes - Mujeras Poetas Internacional), cet événement est un engagement pour la cause des femmes. Ce « Cri de femmes » s’est élevé pour célébrer la femme et dénoncer les violences qui leur sont faites. Les artistes qui répondent à l’appel de Jael Uribe organisent un ou des événements dans leur ville ou leur pays. En France, c’est la poétesse Nèfta Poetry qui a bien voulu réitérer une expérience débutée lors de l’édition 2012.

Le Festival s'ouvrira le 7 mars par un concert parisien au China (50, rue Charenton Paris 12) en l'honneur des femmes dans le monde « avec une grande mobilisation masculine ». « Nous nous mobilisons pour les femmes, les célébrer, mais non point pour nous élever contre l'autre, contre l'homme, indique Stéphanie mélyon-Reinette. Nous sommes pour une compréhension et un respect mutuels entre les hommes, entre les femmes… »

Une première partie poétique rassemblera la slameuse de Guadeloupe Marie Martias, le poète Abad Boumsong, frère de l’international de foot Jean-Alain Boumsong, le slameur haïtien Emmanuel Vilsaint, Marc Alexandre Oho Bambé, dit Capitaine Alexandre, et Nèfta Poetry. En seconde partie, musicale, les Marseillais Christophe Issele et Sylvain Terminiello de Kitchen’s tales, la Camerounaise Ananzé Batanga (reggae, jazz, soul), Natascha Rogers, percussionnistes et chanteuse d’origine américaine et hollandaise, le bluesman guadeloupéen Fabrice, la danseuse et chanteuse afro jazzy soul Gasandji, le chanteur auteur compositeur martiniquais Gérald Toto et la chanteuse espagnole installée à New York, Lara Bello.

Le 8 mars, une projection sera donnée au Cinéma La Clef (34 rue Daubenton, Paris 5). Entre autres films, « Naître quelque part » de Claude Bagoe-Diane. S'ensuivront des expositions photographiques et de peinture, une pièce de théâtre, de la musique…

FXG, à Paris

Toutes les infos sur https://www.facebook.com/CrideFemme?fref=ts

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents