Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 07:33

Les Chorégies d’Orange s’offrent les variétés

France 3 et France Musique diffusent le 20 juin à 20 h 35 un spectacle lyrique en direct du théâtre antique d’Orange.TRAVIATA_LA_AUX_CH.jpg

Pour la fête de la musique et ses quarante ans, les Chorégies d’Orange (photo ci-dessus pendant la Traviata. Philippe Gromelle/Orange) donneront le meilleur de l’opéra et quelques bons chanteurs de variété. « Nous voulons rendre la musique classique le plus accessible possible »,  a indiqué Pierre Sled de France 3. Jane Birkin (Baby alone in Babylone) et Julien Clerc (La Patineuse) côtoieront ainsi les voix de Catherine Naglestad, Nathalie Manfrino, la basse italienne Roberto Scandiuzzi, le baryton coréen Seng Hyoun Ko et Michel Leeb remplacera le temps d’un opus Luciano Acocella à la tête de l’orchestre national de Montpellier. « On a pris le parti des plus grands titres de l’opéra », explique Alain Duault, compositeur et présentateur de la soirée. Carmen de Bizet et l’air du toréador (Seng Hyuon Ko), Le chœur de Nabucco (Roberto Scandiuzzi),  Rigoletto (Nathalie Manfrino et Seng Hyoun Ko), la Tosca de Puccini (Jean-Philippe Laffont)… « Ce qui a fait le chœur des chorégies, poursuit Alain Déault… Alors, on a enchaîné ces tubes en les entrelardant d’intervention du monde de la variété ». Julien Clerc, parce qu’il s’apprête à faire un concert avec un orchestre symphonique. Jane Birkin, parce qu’elle chantera une composition de Serge Gainsbourg inspirée du 3e mouvement de la 3e symphonie de Brahms. Michel Leeb à cause de la 40e symphonie de Mozart…

Alagna en duplex

Il y aura aussi de la comédie musicale, West Side story de Bernstein (Julia Migenes), Porgy and Bess de Gerschwin (L’ensemble Contraste et Rosemary Standley). L’opéra français sera lui aussi à l’honneur avec le fameux air de la Castafiore, celui des Bijoux, dans Faust de Gounod (Inva Mula), Don Quichotte de Massenet (Alexandre Duhamel) ou encore Titania la blonde d’Ambroise Thomas (Julie Fuchs). Après le Gloria all’Egyto d’Aïda de Verdi par les 120 chanteurs des chœurs de Nice, Toulouse, Avignon et Montpellier, le ballet de l’opéra d’Avignon donnera, en final, Le galop infernal d’Offenbach pour un french cancan. « On quitte le répertoire pour en apporter un autre, de qualité, dans la variété, indique Thierry Mariani, président des Chorégies. Ce festival doit être l’archétype de la manifestation populaire. » En prime, les téléspectateurs auront droit à l’apparition en costume, en duplex et en direct de l’opéra de Marseille de Roberto Alagna et Béatrice Uria Monzon. « En un soir, nous allons rassembler  les spectateurs de 40 chorégies », se réjouit Raymond Duffaut, directeur général du festival qui promet « un bouquet de tubes » !

FXG (agence de presse GHM)


Jeunes chanteurs lyriques et variété

Julie-Fuchs.jpgAlexandre Duhamel, le baryton originaire de Varengeville (Normandie) qui va interpréter l’air de Sancho Pança de Massenet, et Julie Fuchs, l’ancienne élève du conservatoire d’Avignon (Vaucluse), qui va chanter Titania la blonde de Thomas, sont deux des jeunes chanteurs lyriques qui se produiront en direct le 20 juin au théâtre antique d’Orange. Que pensent-ils de ce mélange opéra-variété ? « C’est génial si c’est bien fait, avance Alexandre, sinon ça abaisse un peu le niveau des musiciens français, mais là, ils ne chanteront pas de l’opéra, donc ça va… Que chacun reste à sa place et qu’on crée un spectacle de qualité. » AlexandreDuhamel-bio-web.jpgSophie Fuchs n’a pas les mêmes appréhensions : « Ca me gêne d’entendre un chanteur lyrique faire de la variété… » Alexandre avoue qu’il adorerait chanter du Reggiani ou du Montant avec des accents lyriques… « Si je n’avais pas autant aimé Sardou, je ne serais pas devenu chanteur ! » Mais variété ou non, ils sont trop heureux de partager cette scène le temps de chanter un morceau. « L’opéra, c’est vraiment la fête ! », s’enflamme Julie. « Je suis venu à l’opéra de manière populaire et c’est vraiment ce genre de soirée qui m’a donné envie », conclut le baryton.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Claude Labonnélie 20/06/2012 21:55


Somptueux spectacle


Dommage que Monsieur Duault n'ait pas cru bon de se changer en rentrant du super marché.


Quel manque de respect pour toutes ces stars invitées et les spectateurs. Pour qui se prend t il?

thierry 17/06/2011 17:52



Orange est une très bonne marque qui a soutenu Teddy Riner



Articles Récents