Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

22 octobre 2012 1 22 /10 /octobre /2012 09:02

La justice dit la vérité sur l’affaire Fanny J et le One love festival

Après la défection de Fanny J au One love festival en juin 2011, l’association de Florent Malouda obtient réparation devant le tribunal de commerce de Meaux (77).

Fanny-J-la-jeune-chanteuse-de-Guyane-photo-A--Jocksan.jpgLe 17 juin 2011, Fanny J, marraine du One love festival, concert caritatif organisé a Cayenne par Florent Malouda et sa One love foundation (et produit par Trace TV), faisait savoir sa défection. Dix jours plus tard, dans les colonnes de France-Guyane, la chanteuse s’expliquait, disant que l’organisateur lui avait manqué de respect. Le 2 octobre dernier, Organiz’zouk et One love foundation comparaissaient devant le tribunal de commerce de Meaux en Seine-et-Marne. Cette dernière demandait à la première de lui rembourser 5291 € au titre de son préjudice financier et de lui payer 10 000 € de réparation de son préjudice moral et 6 500 € pour ses frais de justice. Au tribunal, ont été rappelés les differents épisodes de ce feuilleton ayant abouti a l’absence de Fanny Jacques-Andre Coquin, alias Fanny J au One love festival.

13 500 euros de dommages

Le tribunal a jugé que One love foundation était fondé à agir contre la société Organiz’zouk dans la mesure où « les differents mails échangés entre les parties et la présence de l’artiste lors de la conférence de presse laissent présumer un accord ». Le tribunal a donc donné raison à l’association de Florent Malouda tout en précisant que « la réalité des frais engagés et payés par l’association One Love foundation pour la prestation de l’artiste n’était pas démontrée ». En conséquence, One  love foundation est débouté de sa réparation du préjudice financier (5291 €) mais obtient 10 000 € en réparation de son préjudice moral et 3500 € pour les frais de justice. Le tribunal a par ailleurs ordonné l’exécution provisoire de ce jugement sous réserve d’une procédure d’appel.

Par ailleurs, One love foundation a intenté une autre procédure en diffamation qui suit son cours devant une juridiction correctionnelle, selon son conseil, Me Jim Michel-Gabriel.

FXG (agence de presse GHM)

 


Negociations et defection

Tout démarre le 24 février 2011, quand  Trace TV contacte Fanny J pour le One love festival. Le 3 mars, Fabrice Tortoza, alors manager de Fanny J répond : « Nous sommes bien évidemment sensible à l’approche de Florent Malouda et nous souhaitons donc répondre favorablement à sa demande. » Son mail précise que Fanny J se propose d’être une marraine de l’opération et de lancer la 2e édition du One love à travers une prestation de deux chansons le 1er jour et une autre de deux ou trois chansons pour la clôture. Trace TV acquiesce et Fabrice Tortoza répond : « Ok, c’est super, on part sur ce principe… » Le 24 mai, Trace TV adresse au manager un contrat. Puis le 15 juin, Trace TV écrit au nouveau manager de l’artiste, Marial Mbianda, pour lui demander une facture de 2000 € pour la prestation scénique de Fanny J du 18 juin. Facture retournée le lendemain. Mais le 17, Marial Mbianda fait savoir qu’il a pris « la décision de retirer Mlle Fanny Jacques-Andre Coquin du festival de ce week-end suite aux conditions de transport de l’artiste et de son assistante qui n’ont pas été respectées ».

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents