Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

25 juin 2011 6 25 /06 /juin /2011 03:55

Craintes syndicales à France Ô, « chaîne généraliste »

Tandis que le directeur de l’antenne et des programmes de France Ô annonce l’arrivée de Laurent Bignolas (Explôration), d’Emmanuel Maubert, venu de Cà vous (les Ôndes du monde), de Daniel Picouly ou le retour d’Audrey Chauveau ou de Fred Musa (Dance st !), se dessinent les futurs contours de l’antenne de France Ô à la rentrée de septembre et les axes de la nouvelle ligne éditoriale. Dans le Parisien du 23 juin, Gilles Camouilly, directeur de l’antenne et des programmes, estime que réduire France Ô à la chaîne de la diversité conduit à l’enfermer dans un ghetto. Claude Esclatine, le directeur général, ne disait pas autre chose quand il disait devant son personnel qu’une ligne éditoriale communautaire était un pari suicidaire. Donc, la chaîne devient « généraliste avec une ligne éditoriale fondée sur l’ouverture au monde, les cultures populaires modernes, les récits humains… », selon Gilles Camouilly cité par le Parisien. Il n’en faut pas plus pour provoquer angoisses et sueurs froides dans les rangs des salariés de la chaîne de Malakoff toujours prompts à défendre leur statut de chaîne de l’Outre-mer. Ainsi, dans un tract daté du 23 juin, l’UCSA-CGT écrit : « A l’entendre parler l’heure serait arrivée de nous écrier tous : Adieu Foulards, adieu Madras et vive « l’ouverture sur le monde, les cultures populaires modernes, les récits humains… » qui n’étant traitées sur aucune autre chaîne de la TNT mériteraient toute notre attention pour nous y faire une vraie place sur la TNT et dans le groupe FTV. » Le syndicat estime qu’il s’agit là du cahier des charges de F3 et non de celui de FÔ et s’interroge : « Sa ligne éditoriale ne peut que s’ancrer prioritairement dans les réalités des Outremers et dans leur environnement régional et pas exclusivement dans une course à l’audience, aux effets d’annonces, aux recyclages de programmes et autres animateurs de FTV ! La liquidation des programmes liés aux Outremers, ou même leur relégation dans des zones d’ombres, ne saurait donc être à l’ordre du jour des grilles de France Ô, sans être dans le déni du cahier des charges. » Claude Esclatine savait déjà que le nettoyage des écuries d’Augias de sa chaîne serait long. Il le sera peut-être moins que ce dialogue idéologique tendu !

FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

thierry 26/06/2011 08:50



Quand je dis "trop", j'essaie de deviner ce que pensent les décideurs vus les actes. Le contentieux peut se poursuivre dans le politiquement correct. Dès lors que des points de vue différents
peuvent se confronter ou au moins s'exprimer. Malheureusement, RFO n'a jamais ou si peu souvent été l'expression des "dom". Il s'agissait de l'avis "du maître" sur les dom. C'est pourquoi je n'ai
regardé RFO que par "incident". l'éclatement des chaînes de télévision fait que noirs et/ou blancs peuvent trouver leur "bonheur" sur d'autres chaînes thématiques. Serait-il intéressant d'avoir
un réseau de télé "domien" au national, je pense que oui, puisque les thématiques peuvent-être diverses, mais ce qu'il faudrait c'est que la direction de ces chaînes tienne compte de
l'avis de concepteurs, d'artistes, d'intellectuels, etc, domiens et c'est ce qui manque. Depuis RFO jusqu'à France Ô. Il s'agit d'une erreur dont la responsabilité doit être "partagée", comme sa
réparation.



donlexo 26/06/2011 08:04



Non Thierry, tu ne vas t'y mettre aussi à "l'ultramarinité", je te pensais plus lucide que ça ... Sinon, ton argument ne tient pas à mon sens. Franceô est présente sur le TNT pour proposer à tous
les citoyens français une connaissance des terres d'outre-mer. En aucune manière, il s'agit d'une télé communautaire comme le présuppose le nouveau directeur de franceô. Si problème il y a, c'est
dans le regard de l'autre qui d'emblée nous réduit à cette perspective de populations problématiques. Si franceô doit avoir un intêret, c'est de montrer les réalités de l'outre-mer français pour
sortir des poncifs habituels. Au contraire, la proposition actuelle et la future tend plutôt à gommer les spécificités (multilinguisme, contentieux historiques..) parce qu'elles apparaissent
comme des aspérités. En résumé, c'est le triomphe du politiquement correct !



thierry 25/06/2011 20:37



Le problème c'est qu'avec la TNT nationale RFO serait devenue une chaîne nationale sur le cable, l'adsl et la tnt. Une expression trop ultramarine serait trop !



don lexo 25/06/2011 09:31



je ne comprends pas trop ce revirement de la part de ceux qui définissent la politique audiovisuelle de franceô. Si c'est aussi problématique d'avoir une chaîne d'outre-mer accessible pour les
gens de ces régions vivant dans l'hexagone, autant qu'il la ferme définitivement. J'ai fait leur sondage en ligne, j'avais plutôt eu l'impression, d'après les thèmes des questions, que ça irait
dans le bon sens, c'est-à-dire plus de représentativité de l'outre-mer. En fin de compte, notre avis ne les interesse pas ! On attend de voir à quoi ça va ressembler, mais je pense que la
confrontation directe avec le public est nécessaire... je constate que le prétendu collectif "ultramarin" qui voulait défendre la chaîne, n'a rien fait de concret ! Décidemment, dès que c'est
pour l'outre-mer, tout le monde continue à prendre des décisions pour nous et en notre nom, avec un ou deux complices pour faire passer la pilule



Articles Récents