Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 03:43

 

Le zouk de Francis Lalanne

lalane--fxg-.jpg« Lavi san vou… » Le chanteur Francis Lalanne vient de mettre en ligne une vidéo où il s’essaie au zouk (http://www.francislalanne.com/?Exclu-video-zouk-FL-en-studio). La vidéo le montre très concentré, disant d’abord a capela des paroles en créole avant que ne démarre un zoukaillon musical de piètre qualité si l’on en croit les critiques émises par les premiers internautes à l’avoir entendu…  Si certains semblent apprécier cette ouverture à la créolité du chanteur français, comme Valérie Belinga qui, sur Facebook émet un « Wooooooooo ! » plus qu’admiratif, d’autres hurlent à l’imposture. Ainsi, la chanteuse guadeloupéenne Florence Naprix refuse de le prendre au sérieux : « Je suis pétée de rire depuis 10 bonnes minutes ! Et si tellement désespérée à la fois... » Même genre de récrimination chez cette autre chanteuse guadeloupéenne, Hermann qui n’hésite pas à pasticher le titre de la chanson de Lalanne : « Non !!!!!!!!!! Si Francis s'y met, on est mal. La vie sans Francis, c'est l'paradis ! » Francis Lalanne lançait déjà des indices le 25 juin dernier sur son site : « Je prépare un album d’un nouveau genre : un titre inédit qui sera mon titre phare, inspiré par les Antilles et quatre autres titres très différents sur lesquels je ne dis rien pour l’instant : gardons un peu de mystère... » C’est finalement mercredi sur France 3, dans l’émission Village départ, que Francis Lalanne a lâché le morceau. L’an dernier, lors de la remise des trophées des arts afro-caribéens, Francis Lalanne s’était rendu au théâtre du Châtelet… Et s’il visait un « Césaire de la musique » ?

FXG (Agence de presse GHM)

 


Post scriptum

L'utilisation faites de propos tenus sur Facebook par les chanteuses que nous avons citées n'a pas été appréciée et nous aurions dû leur demander leur avis de publier leurs propos. Pour cette raison, nous leur adressons nos excuses. Néanmoins, comme ces internautes, nous avons aussi été surpris de l'audace de Francis Lalanne s'aventurant dans un autre registre. Et si nous nous sommes permis de relayer certain jugement (qui n'est pas partagé par tous), l'affaire méritait de faire état de la naissance d'un nouveau zouker. D'une manière ou d'une autre... Même si nous l'avons pris avec légèreté. Donc nous réitérons nos excuses aux Internautes citées et à celui qui a osé se lancer dans le zouk.


La réaction de Véronique Hermann-Sambin

Le journaliste François Xavier Guillerm (FXG) reprend des propos tenus sur ma page Facebook pour qualifier le nouveau single de Francis Lalanne, de «zoukaillon musical de piètre qualité ».

Porter un jugement sur une œuvre artistique est un exercice périlleux auquel bon nombre de journalistes ne se livrent pas. C’est pourtant ce qu’a tenté de faire FXG, malheureusement sur un ton peopolistique dénué de sens critique et de véritable audace.

Qu’est-ce qu’un zouk de bonne qualité ? Pourquoi celui de Francis Lalanne n’appartient-il pas, selon lui, à cette catégorie ? Qu’il nous l’expose ! Plutôt que d’étayer ses propos, par manque de temps ou de sens dialectique, il énumère maladroitement des commentaires d’internautes. Peut-on considérer cela comme du journalisme professionnel ?

Parlons de ces commentaires. Les internautes qu’il cite, Valérie Belinga, Florence Naprix et moi-même, n’avons en aucun cas donné un avis sur la qualité du travail de Francis et de son équipe. Il se peut d’ailleurs, qu’au vu de son expérience, M. Lalanne ait bien des choses à nous apprendre du métier. En revanche quand un artiste s’attaque à une identité culturelle qui n’est pas sienne à l’origine, même en y mettant du cœur et de l’esprit, il n’en demeure pas moins à la portée des railleries les plus faciles ou pire, à des encouragements compassionnels.
Attention FXG, cela ne remet pas en cause la qualité de son travail! A titre d’exemple, j'ai pu me moquer de Jean-Michel Rotin, qui me semblait prendre des accents Jacksoniens à ses débuts. C’est pourtant l’interprète du plus beau zouk-love de ma vie (Lè ou Lov) et un artiste dont le style m’a profondément influencé.

Enfin, FXG a récupéré ces commentaires sur ma page privée (Véronique Hermann Sambin). Pourquoi ont-ils été rendus publics dans le Journal France-Antilles, et avec si peu de perspicacité ? Je m’en vais, en un click supprimer FXG de mes contacts Facebook, et faire une demande d’ami en bonne et due forme à Francis Lalanne. Lui au moins restera dans ma mémoire pour ses prises de position et son goût du risque.

Véronique Hermann SAMBIN
(Hermann, auteur compositeur Interprète)

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ojs 26/07/2010 11:15



Je ne comprends pas ces réactions. D'ailleurs sur les différents sites, la tendance est plutot "chapeau bas"...il fait au moins l'effort de chanter en créole, effort que bien des zoukeurs ne font
plus. Puisque de plus en plus de zoukeurs ne maitrise pas le créole ( mis à part le mot" Doudou" !!)Soumia, thalina et consort sont elles plus légitime a faire du zoul que Francis. Je nai jamais
vraiment aimé ce que fait Monsieur Lalanne mais je lui tire mon chapeau pour l'audace et la sincérité de ce morceaux qui est tres dansant et vibrant..


Quand jacob fait du rnb, quand bambooolaz fait du métal, on ne crie pas à l'ingérance. J'avais une bonne opinion d'Hermann, mais elle est un peu sectaire. Le zouk est une musique comme une autre.
arretons les ghetto. Lorie avait deja repris du zouk, goldman avec a nos actes manqués s'inspirait de ses echanges avec Expérience 7. 


Je trouve ce morceau, aussi valable que ceux de marvin, 2ways, warren et les autres nouveaux zoukeurs en français, l'authenticité en plus. Le morceau sort en plus sur un compil de zouk donc est
tout a fait légitime. ce concept avait deja été utilisé sur la compil four west indies. Mais peut etre que comme les interpretes étaient noirs c'était plus légitimes ( Afrodiziak, ménélik, solaar
et des zoukeurs ..)



daniel 25/07/2010 13:10



Je me suis dit la même chose,  il était aux TAAC il a eu un déclic il a été inspiré lorsde sa présence aux TAAC, en tous cas j'ai trouvé son interprétation à la hauteur



Articles Récents