Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

27 octobre 2014 1 27 /10 /octobre /2014 07:27

Franck Danican : "Yes ! Je suis black antillais !"

Franck-Danican.jpgLe 11 octobre dernier, au Tribeca hôtel de New York, le Guadeloupéen Franck Danican a encore déclenché l'hystérie des fashion' s victims en présence d'un invité d'honneur Lenny Kravitz, avec qui il s'était déjà lié lors de son premier défilé à Miami.

Un succès tel qu'à l'issue du show, il a été invité au Lincoln center dans trois mois pour le plus grand défilé de l'année.

Le Mornalien présentait deux collections, hommes et femmes : "C'est beaucoup plus de boulot deux collections : deux musiques (Bruno Mars et Rihanna), deux castings, plus de fatigue et, Dieu merci c'était super ! Surtout le final avec le parachute ! Un moment intense !"

Franck Danican est un artiste créateur qui a le cerveau toujours en ébullition pour ses recherches de couleurs, de matières... " Pour la collection "femmes gold", je voulais la dentelle d'Oscar de La Renta et de l'organza. C'est riche et chic." Mais sa grande idée pour ce show, c'était une Vierge dorée et des apôtres en noir sur une musique de Rihanna, Disturdia. C'est pour cela que, pour les hommes, je voulais tout en noir ! " Parce qu'il est croyant et catholique, il voulait absolument réussir un melange de choses riches, chic et religieuses, d'église et de mode... Et puis, Danican a ébloui tout le monde avec le final de son show : une robe avec un parachute de 8 mètres de diamètre. "C'est un appel à Dieu ! Je l'ai appelé "Jump mama" pour dire "je veux sauter plus haut, donne moi la force et l'énergie"."Danican-les-modeles.jpg

Une boutique Franck Danican aux Etats-Unis

Franck dessine, coupe, et crée jusqu'aux accessoires. "Tout est Danican, de A à Z !" Sa philosophie de travail, c'est la perfection. "Il faut toujours trouver et faire mieux et différent des autres..." Il a feuilleté beaucoup de magazines d'art, écouté beaucoup de musiques pour réaliser ce show au Tribeca. Mais, il est plus que créateur de mode, il a choisi la musique, les mannequins (agence Red model management NY), travaillé avec les photographes... Et ça marche. Miss Ebène lui a consacré 5 pages dans son dernier numéro d'octobre.

defile-Danican-tribeca-3.jpgQuand il parle de lui, Franck Danican évoque "un  créateur, un artiste, un être 1,80m et 60 kg, né en Guadeloupe". "J'essaye de placer le nom Danican aux Etats-Unis et de faire connaitre un coin perdu qui est mon pays de naissance. C'était le but de mon défilé de juin dernier, car il faut se faire un nom aux Etats-Unis avant d'empocher les billets !" Son rêve, c'est une boutique Franck Danican aux Etats-unis et "non de vendre des vêtements à droite à gauche à des amis qui aiment la mode. Tout ce que je n'aime pas et jamais fait !"

Voilà quelques années que Danican s'inscrit dans le paysage new yorkais de la mode. Et ça n'a pas l'air simple : "Pour l'instant, tout est aux frais de Franck Danican ! Je gère tout avec les moyens du bord. Je suis le financier, le créateur... C'est tout mon temps, mon énergie, mes sous ! Mais je sais travailler : j'ai une machine, du materiel béton. Je connais le grossiste des matieres de luxe. Oscar de La Renta, Valentino, Alexander Mac Queen, Helmut Lang, c'est le même fournisseur !"

Pour autant, il ne perd pas son temps. "Je veux faire du bon, du bien et du beau ! Je suis noir et guadeloupéen, pas blond aux yeux bleu ! Je dois montrer plus, travailler plus et m'imposer ! Là, les gens disent : "Oh mon Dieu c est un black !" Yes ! Je suis black antillais !"."

FXG, à Paris

http://vimeo.com/106816792


La Guyanaise du défilé Danican

Laya-de-la-Rosa-2.jpgLaya de la Rosa, alias Mlle C. Rougier, est venue de Paris exprès pour le défilé Danican. C'est elle qui a ouvert le show. Cette jeune cayennaise étudie l'anglais à Paris. Elle est rentrée oà l'agence Elite Miami et doit rejoindre la Red model de New York après avoir été repérée au show de Franck Danican. Elle est actuellement l'ambassadrice des bijoux Djula la marque du dimantaire parisien Alexandre Corrot. Elle fera la couverture de Vogue France en janvier. C'est ainsi que quand Laya défile, elle le fait sous surveillance. Franck, son mentor, portait au Tribeca, deux bracelets de diamant d'une valeur de 25 000 euros ! On reverra Laya pour le prochain défilé de Franck au Lincoln center dans trois mois.defile-Danican-Tribaca-1.jpgDéfilé homme en noirdefile-danican-tribeca-4.jpg

Façon "apôtre"defile-Danican-Tribeca-2.jpgEt défilé femme en blanc et or, façon "Vierge"defile-danican-tribeca-5.jpg

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents