Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 08:26

Le ministre délègue à la Ville, François Lamy, est arrivé en Martinique mercredi soir et sera en Guyane samedi.

Francois Lamy« Mon rôle est de rétablir l’égalité républicaine »

Qu’est ce qui motive votre déplacement ?

Le comite interministériel des villes du 19 février a décidé que la résorption de l’habitat insalubre qui ne dépendait pas jusque-la de mon ministère, soit désormais intégrée dans les options de rénovation urbaine et dans les futurs contrats de ville.

Sera-t-il question de la loi Letchimy sur l’habitat insalubre ?

Oui bien sûr, même si pour l’instant, ça ne dépend pas de mon ministère puisque la RHI dépend du ministère des Outre-mer, mais forcément, il y a un lien entre la RHI et la question des politiques de cohésion sociale qui doivent être menées. Il ne s’agit pas uniquement de rénover ou de reconstruire, il faut tenir compte aussi des habitants qui sont à l’intérieur de ces nouveaux logements et comment on construit des politiques sociales qui soient cohérentes en tenant compte, bien entendu, de la spécificité des territoires.

Comment va s’organiser votre visite ?

Comme pour chacun de mes déplacements, c’est un cocktail de visites, parce qu’il est intéressant de visualiser ce qui s’est déjà fait et ce qui reste à faire, de rencontres avec les élus et de réunions de travail avec les services de l’Etat pour voir comment adapter les décisions qui ont été prises en matière de reforme de la politique de la ville. Comment on les adapte aux outre-mer et, particulièrement à la Martinique et à la Guyane. J’ai été en Guadeloupe à la fin du mois de décembre et je pense que je serai amené à revenir dans ces trois départements pour le suivi des décisions que je serai amené à prendre apres ces déplacements.

Quels sont les enjeux de la politique de la ville ?

Le politique de la ville est une politique globale et cohérente puisqu’elle prend en compte le citoyen dans l’ensemble de ses aspects : l’emploi, l’éducation, la santé, la sécurité… C’est un enjeu majeur pour les élus.  Moi ce que je souhaite regarder, c’est le travail entre l’Etat et les élus, ce qui se fait dans le cadre d’un contrat. Ces nouveaux contrats de ville vont émerger à partir de 2014 jusqu’en 2020, on les prévoit dans l’Hexagone à l’échelle intercommunale ; je crois que ce n’est pas forcément adapté aux territoires ultramarins. Je vais donc en discuter avec les élus. D’autre part, on a un problème de connaissance des quartiers qui sont à traiter en matière de politique de la ville puisque l’INSEE ne dispose pas des mêmes outils que dans l’Hexagone pour identifier les concentrations de pauvreté. Là encore, c’est un travail que je compte mener avec les élus et les services de l’Etat.

Quel message voulez-vous porter aux Martiniquais et Guyanais ?

Le rôle du ministre de la Ville est de rétablir l’égalité républicaine, c’est-à-dire d’en faire plus là où malheureusement on en a fait moins ces dernières années. Si je fais ces déplacements dans ces territoires, c’est parce que je sais leurs atouts mais aussi leurs difficultés et je pense qu’il faudra, dans les mois et les années qui viennent, en faire encore plus.

Est-ce exactement la même problématique que vous allez aborder en Guyane ?

Oui, en sachant toutefois que la Guyane a d’autres spécificités. Elle a, elle aussi, des problèmes sociaux, des problèmes de cherté du foncier, d’immigration qui sont encore plus forts… Je vais me concentrer sur Kourou et Cayenne en sachant que j’aurai l’occasion de revenir pour aller regarder de manière plus spécifique Saint-Laurent du Maroni où je sais qu’il y a de gros problèmes en matière d’habitat.

Propos recueillis par FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

Articles Récents