Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 06:45

George Pau-Langevin ministre des Outre-mer et Lurel  à la  Région

C’était une passation quasi-familiale rue Oudinot quand Victorin Lurel a cédé les clés de l’hôtel Montmorin, mardi après-midi, tant l’ancien et la nouvelle titulaire du maroquin des Outre-mer sont proches. Deux militants socialistes guadeloupéens de la même génération. Elle est née à Pointe-à-Pitre en 1948, lui à Vieux-Habitants en 1951...

gpl-copie-1.jpgVictorin Lurel a bien été sollicité par Manuel Valls pour conserver son ministère, mais la proximité de la future campagne des régionales ne lui a pas semblé compatible avec la stabilité dont a besoin le ministère avec les chantiers annoncés d’ici la fin de l’année. On a pu en juger avant les municipales avec des séjours prolongés en Guadeloupe et un agenda ministériel quasi plus tenu. Lorsqu’il a décliné l’offre de Valls, Lurel a plaidé pour que le périmètre du ministère ne change pas et que son successeur soit originaire d’Outre-mer, que ce soit George Pau-Langevin. Cela fait plusieurs fois –  le 18 novembre dernier, lors de la réception des maires d’Outre-mer à Oudinot,puis  le 17 janvier lors des vœux du  ministre, et enfin le 7 mars, lors de la remise des prix des photos de femmes d’outre-mer – que Victorin Lurel invite sa collègue et compatriote rue Oudinot. Elle a pu, à chaque fois, y prendre la parole en public. En février dernier, elle accompagnait Lurel en déplacement en Guadeloupe et en Guyane, tandis qu’elle s’est rendue plusieurs fois seule en outre-mer (Réunion, Martinique, Mayotte) depuis qu’elle est ministre déléguée à la Réussite éducative. Entre 1997 et 2001, George Pau-Langevin a dirigé l’Agence nationale de promotion et d’insertion des travailleurs d’outre-mer (ANT), ex Bumidom, future Ladom.

Voeux-Lurel-1.jpgAvec George Pau- Langevin, le ministère garde un titulaire issu d’un outre-mer français. Elle sera le troisième ministre guadeloupéen des Outre-mer après Marie-Luce Penchard en 2009 et Victorin Lurel en 2012.

Lurel fait d’une pierre deux coups parce qu’il place aussi une proche pour qui il s’est déjà battu. Fin 2006,, Victorin Lurel avait démissionné avec éclat de son poste de secrétaire national outre-mer du PS pour imposer la candidature de l’avocate guadeloupéenne et militante des droits de  l’Homme au siège de députée du XXe arrondissement. Réélue haut la main (73,5%) en 2012, George Pau-Langevin entrait au gouvernement Ayrault avec d’autres personnalités de la diversité, Christiane Taubira, Fleur Pellerin, Najat Valaud-Belkacem, Kader Arif ou Yamina Benguigui.Pau-Langevin-Depute-Chalus-Lurel-Issope-Mamode-Moncorps.jpg

Avec une telle proximité, l’ombre de Lurel pourrait encore planer rue Oudinot, surtout si le ministre sortant reprend son siège de député. Ce qu’il fera dans un mois.

De retour en Guadeloupe, Lurel annonce déjà qu’il va reprendre la présidence de la Région Guadeloupe « le plus tôt possible ». « Je dois préparer les cantonales et les régionales », confiait-il hier juste avant la passation de pouvoir.

FXG, à Paris


GPL_6377.jpgGPL

Il ne faudra plus traduire mentalement GPL par gaz de pétrole liquéfié, mais bien lire George Pau-Langevin, nouvelle ministre des Outre-mer. Elle a accolé Langevin à son nom en 1974 quand elle épousé Philippe Langevin, un Parisien, ingénieur de la DDE, après ses études supérieures (maîtrise de lettres modernes à la Sorbonne, diplôme d'études supérieures de droit privé à Panthéon-Assas). GPL devient avocate et sera, de 1984 a 1987, la présidente du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples ( MRAP). En 1989, elle devient directrice adjointe de l’ANT qu'elle finira par diriger sous le gouvernement Jospin. Après la prise de Paris par Bertrand Delanoë en 2001, GPL devient conseillère au cabinet du maire pour la vie associative. Elle est aussi déléguée générale à l'Outre-mer de la ville de Paris. Elle se fait remarquer en participant à la bataille qui aboutit au changement de nom la rue Richepanse dans le 1er arrondissement de Paris, du nom du général qui contribua à rétablir l’esclavage en Guadeloupe en 1802, sur l'ordre de Bonaparte. Elle propose « rue de la mulâtresse Solitude ». Ce sera la rue du chevalier de Saint-George !

Elue à l’Assemblee en 2007, elle est vice-présidente du groupe socialiste et s’occupe des questions d'immigration et de codéveloppement. Elle s’oppose aux tests ADN dans le cadre du regroupement familial et saisit le Conseil constitutionnel au sujet des statistiques ethniques.

En juin 2011, elle publie Représenter le peuple français, un livre profession de foi.

Dans l’ombre de Vincent Peillon, GPL fait partie de ces ministres  délégués du gouvernement Ayrault relégués au second plan derrière leur tutelle. Cette fois, GPL sera en première ligne sur un front qui promet toujours des tumultes. Au moins GPL ne devrait plus avoir les pétroliers sur le dos. Ce serait le comble !

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 03/04/2014 09:34


GPL n'est pas du genre à fonctionner au pétrole, très loin d'être une pétroleuse, cette femme à qui j'ai pu parler est étonnante de simplicité et de calme. Sans tomber dans le panneau, elle est
plus solaire que scolaire, c'est une intuitive à la fois voltaïque et thermique avec son réseau varié d'éoliennes, elle aurait pu être comme "placée" à l'environnement, mais Ségolène (diversité
Martiniquaise, entre autres) est bien là (parité oblige ?) et heureusement  .


 


 


 

Articles Récents