Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

23 juillet 2011 6 23 /07 /juillet /2011 06:48

ITW Greg Germain à Avignon

« Pour la première fois un homme politique a risqué le off »

G-Germain.jpgVous avez été très sollicités par les hommes et femmes politiques…

J’ai été effectivement très courtisé cette année. J’y vois deux raisons : peut-être que d’un seul coup, ils sont découvert le off ou peut-être que d’un seul coup, ils savent que l’année prochaine, il y a une élection présidentielle. Je penche pour la seconde solution mais je peux me tromper…

Qui avez-vous vu alors ?

Le président Hollande… Le président du conseil général e la Corrèze est venu rendre visite au off. Il m’avait déjà téléphoné depuis quinze jours pour me dire qu’il voulait rencontrer des jeunes et « je sais que c’est sur le off que je vais en voir », m’a-t-il précisé. J’ai trouvé ça bien de sa part et, surtout, j’ai constaté que pour la première fois, un homme politique risquait le off. C’est bizarre à dire mais le off existe depuis trente ans et depuis trente ans, aucun homme politique de gauche ou de droite n’était passé sur le off. Il a été le premier.

Aussitôt suivi par Frédéric Mitterrand…

Je ne considère pas Frédéric Mitterrand comme un homme politique mais c’était la première fois aussi qu’un ministre de la Culture passait sur le off.

Hollande, Mitterrand et…

Et puis, j’ai eu la surprise, le jour même, de voir Mme Aubry. Je lui ai simplement dit que je trouvais un petit peu dommage qu’elle n’ait pas annoncé sa présence qui m’aurait permis de la recevoir à sa juste valeur.

Et ces hommes politiques se sont-ils intéressés au théâtre des outre-mer en Avignon, votre théâtre ?

François Hollande a rencontré les artistes qui interprètent Vénus de la compagnie Les arts en sac. La ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, devait être là pour le midi-minuit en hommage à Edouard Glissant, mais l’hommage aux soldats français tués en Afghanistan l’en a empêchée. Laure Adler a dit : « C’est encore dans le off et pas dans le in qu’on rend hommage à un grand auteur contemporain. » Moi aussi, je déplore ça.

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Articles Récents