Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  •   le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

9 février 2012 4 09 /02 /février /2012 09:00

ITW Claude Guéant

Gueant-hauteur.jpgAprès le clash survenu mercredi quand Serge Létchimy, député et président du conseil régional de la Martinique, a interpellé violemment le ministre de l'Intérieur, et à trois jours du déplacement dudit ministre aux antilles, du 11 au 14 février, Claude Guéant s'explique.

« Nous vivons en France un état de civilisation meilleur que celui dans lequel se pratiquait l’esclavage »

Après l’intervention de Serge Létchimy à l’Assemblée nationale mercredi, comment appréhendez-vous ce déplacement aux Antilles ?

Je suis ministre de l’Intérieur et de l’Outre-mer et je suis heureux de me rendre aux Antilles où j’ai vécu. Il y a des sujets importants à traiter: la sécurité, le développement économique, des dossiers d’avenir pour les Antilles. Il y a des perspectives qui s’ouvrent. Je pense en particulier à celle très importante de savoir si le développement doit être privilégié de façon endogène ou non. C’est un sujet majeur pour lequel il est normal que le gouvernement s’explique et entretienne un dialogue avec les forces économiques et tout simplement les habitants de la Martinique et de la Guadeloupe.

Vous n’attachez pas d’importance au fait que les présidents des collectivités territoriales, MM. Lurel et Gillot, en Guadeloupe, et M. Létchimy, en Martinique, ne souhaitent pas vous recevoir et vous disent même n’être « pas le bienvenu » ?

Je le regrette parce que ça me semble en rupture avec la tradition républicaine. La République, c’est dialoguer, se parler même si l’on est d’opinion politique différente. Mais enfin, il y a bien d’autres personnes dans ces départements que celles que vous venez de citer. Moi, je m’adresse à la population de ces deux départements pour laquelle j’ai un attachement particulier.

Le Parlement est un lieu de dialogue ; la sortie de Serge Létchimy exigeait-elle cette sortie du gouvernement en réponse ?

Cette déclaration a dépassé les limites du débat politique. Mais je ne voudrais pas singulariser le dialogue avec M. Létchimy. Il est en l’espèce le porte-parole du Parti socialiste et il est inadmissible que l’on accuse de favoriser l’idéologie nazie quelqu’un qui promeut les valeurs universelles des droits de l’Homme, et rappelle qu’il y a des valeurs qui sont supérieures à d’autres car elles représentent précisément un progrès de l’humanité. Il y a des systèmes dans lesquels on favorise la démocratie, on promeut le droit des femmes, on protège les libertés individuelles et publiques. Et il y a des systèmes dans lesquels on s’accommode de la tyrannie, dans lesquels la femme est réduite à un état d’asservissement et où l’on bafoue les libertés. Je ne vois pas pourquoi de tels propos seraient offensants pour quiconque.

Pourtant des Antillais se sont sentis offensés…

Je voudrais très directement évoquer un sujet dont je sais bien qu’il est douloureux à la conscience de nos compatriotes antillais. Nul ne peut contester que nous vivons aujourd’hui en France un état de civilisation meilleur que celui dans lequel se pratiquait hier l’esclavage, qui est une abomination. C’est notre honneur de promouvoir des valeurs qui permettent de progresser dans le sens de l’humanisme. Ces valeurs-là sont très respectueuses de nos compatriotes d’outre-mer, dont ils ont été parmi les pionniers.

Est-ce que la réaction de M. Létchimy ne porte pas en elle ce qui fait son identité, c’est-à-dire sa créolité, sa négritude ?

J’ai cru comprendre dans l’intervention de M. Létchimy un souci auquel je voudrais répondre. Ce souci est que l’appel à la notion de civilisation ne soit pas l’appel à un concept qui brise à l’intérieur de la civilisation les identités. Tout ce que nous faisons est là au contraire pour montrer que dans la République, nous reconnaissons les identités.  Ainsi sur le plan institutionnel, le gouvernement a proposé à la Martinique, comme à la Guyane, de choisir dans le cadre de la Constitution sa gouvernance locale et la Martinique a fait un choix. Les identités sont donc respectées.

Le président de la République a dit, le 10 mai dernier, à l’occasion de la commémoration de l’abolition de l’esclavage : « Il a fallu longtemps pour que l'Occident comprenne, admette qu'il avait autant à apprendre des autres que les autres avaient à apprendre de lui, qu'il y avait dans les autres civilisations autant de trésor de sagesse humaine que dans la sienne. » Qu’en pensez-vous ?

J’adhère pleinement à cela. Parler de civilisations n’est pas en appeler à leur choc, c’est complètement ridicule. Distinguer les civilisations n’est pas attentatoire à ces civilisations. Elles se nourrissent respectivement et, dans une civilisation, le président de la République a raison de le dire, il y a des trésors. Ce n’est pas parce qu’elles sont différentes qu’elles ne sont  pas respectables. Il y a, au regard de nos valeurs, des éléments qui sont positifs même s’ils sont éloignés de nos propres modes de raisonnement, de notre propre culture, de nos propres croyances, mais il y a des choses qui, au regard des droits de l’Homme, de la dignité de la personne humaine peuvent être moins positives. C’est ce que j’ai dit.

Propos recueillis par FXG (agence de presse GHM)

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

thierry 10/02/2012 18:25


Letchimy a son blog http://www.serge-letchimy.fr/2012/02/07/question-au-premier-ministre-sur-les-propos-de-mr-gueant/#comments

Eudaric 10/02/2012 10:36


Il manque une ITW...

birahima2 09/02/2012 18:13


cette shakira remonte à la noël 800 ; je le vois dans ma boule de cristal.


elle va lui faire un gosse ( Louis le Pieux )

thierry 09/02/2012 17:09


M. le Ministre a peut-être raison puisque Shakira a repris Cabrel

birahima2 09/02/2012 13:15


hé, t'as vu la gueule de ton hypothèse scientifique là, mon Thierry ?

thierry 09/02/2012 12:46


Nous vivons dans un Etat où la civilisation s'est améliorée et dans lequel les mélanges ethniques se sont imposés bon gré mal gré. Le gouvernement de l'emblématique
Sarkozy est la cheville ouvrière de ce mélange à forte dose. Le ministre est bien isolé pour tenir en public ce discours minoritaire et inutile, puisque le FN ne passera pas. Quant à dire qu'un
antillais ne doit regarder que l'esclavage, revient à dire qu'un ministre de l'Intérieur ne doit s'occuper que de Police. Lorsque la France a mis les pieds dans d'autres civilisations, les
anciens ont dû penser que leurs descendants sauraient gérer, encore une fois, le mélange. Ce n'est plus une question de civilisation, mais d'obligation...Il faut assumer son passé, surtout
lorsqu'on en tire bénéfice. La Police a déjà du mal a retrouver des coupables, il serait normal que hommes et femmes soient libres (ici, et non ailleurs) du choix de leur condition. Le mode de
vie de ceux que l'on est aller chercher est connu et ne ressemble en rien à l'épouvantail qui se veut être brandi. Le Cherry Brandy est un brevage qui peut faire du bien si l'on s'en sert avec
modération. Létch'my a foutu l'brin.

birahima2 09/02/2012 11:40


Bonjour à t'mère !

Articles Récents