Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

  • : le blog fxgpariscaraibe
  • : Caraibes, Antilles, Réunion, Outre-mer, Paris... Le blog des infos du 6e DOM, des gens originaires d'outre-mer à Paris politique economie culture justice société
  • Contact

Recherche

13 mars 2014 4 13 /03 /mars /2014 09:00

Le CReFOM affirme avoir eu une écoute favorable de Hollandemartial-Karam-Dalin-Lurel-Hollande-Vizy.jpg

En allant voir hier après-midi le président de la République, accompagné du ministre des Outre-mer, le Conseil représentatif des Français d’outre-mer démontre-t-il son manque d’indépendance ? A ce mot, la délégation, composée de José Pentoscrope, Jean-Michel Martial, Daniel Dalin et de son président Patrick Karam, oppose le mot de reconnaissance. « Est-ce que ça met en cause notre indépendance d’engager un dialogue et une réflexion ? », demande M. Karam qui affirme son rôle de proposition. « Notre programme de travail a été accepté par le président de la République et nous aurons des réunions avec tous ses ministres. »

Sur la trentaine de sujets abordés, qu’ils concernent l’économie, la culture et l’audiovisuel, la continuité territoriale, la lutte contre les discriminations, Patrick Karam affirme ne pas se souvenir d’un seul sujet contre lequel le chef de l’Etat aurait opposé un non. Il doit en principe leur adresser un courrier pour le préciser.

« On a un dispositif de continuité territoriale pour les Outre-mer, on en aura un pour l’Hexagone », a affirmé M. Karam.  Pour les nominations de personnalités dans des organismes officiels, François Hollande leur a dit qu’il serait attentif aux candidatures promues par le ministre des Outre-mer, mais, ajoute Patrick Karam, « le CReFOM proposera ses listes. »

L’ « égalité réelle » a fait l’objet d’une discussion au bout de laquelle François Hollande aurait acquiescé. Il s’agit de mettre en branle un plan avec des échéances pour arriver à des « indicateurs simples ; même taux de chômage, même niveau de vie, même revenu par habitant, même taux de pauvreté que l’Hexagone… »

lurel-martial-hollande-pentoscrope-karam-dalin-vizy.jpgLe CReFOM dont le but est de faire entendre sa voix pour tous sujets relatifs aux Outre-mer a mis en garde le président de la République en lui rappelant : « L’outre-mer est un volcan et en voulant faire de petites économies (Karam a cité Bercy, siège du ministère du Budget, NDLR), parfois on se trouve obligé de lâcher beaucoup plus et ça coûte au final plus cher à l’Etat et aux territoires. » François Hollande en serait « tout à fait conscient ».

Le CReFOM, par cette démarche, est aussi, voire surtout, venu apporter son soutien sans faille au ministre des Outre-mer actuel. Celui-ci a eu bien du mal à ne pas rougir tant les éloges étaient flatteuses et la critique rare. « Le ministre rêvé pour les outre-mer », a même osé l’UMP Patrick Karam L’intéressé, justement, a voulu voir dans cette rencontre « une considération forte du président de la République pour les Français des Outre-mer ». Pour autant, Victorin Lurel a fait remarquer que l’entretien n’avait pas été complaisant mais que le président avait accepté « sur la forme et sur le fond, les propositions raisonnables de ce conseil représentatif ».

Après une heure et quart d’entretien, la délégation est ressortie pleine d’assurance : « Nous le reverrons chaque année pour faire le point sur l’avancée de nos propositions. »

En attendant, François Hollande leur a assuré de son soutien et sa participation physique au dîner annuel du CReFOM, le 20 novembre prochain. Il a aussi promis de recevoir des personnalités des outre-mer autour d’un repas préparé par la chef Babette de Rozieres pour participer à la valorisation de l’identité gastronomique des territoires.

FXG, à Paris

Partager cet article

Repost0

commentaires

thierry 18/03/2014 19:08


Les Antillais représentés, aussi, au gouvernement par Mr Lurel ne se battent pas entre-eux, au contraire Karam (Patrick) qui veut prendre sa place ne cesse de se prévaloir de son amitié avec lui.


 

payet 18/03/2014 18:04


C'est ça le travers des Antillais avec cet Alex qui conteste, tempète et pête les plombs et insulte à tout va. 


Vous avez de vrais talents chez vous mais vous passez votre temps à vous critiquer et à vous marcher dessus.


Détends-toi Alex. Ce que le crefom fait est inespéré et attendu depuis des années par tous. Ils prennent du temps sur leur vie familiale, professionnelle, personnelle pour l'intérêt commun. Si tu
veux peser, tu n'as qu'a les rejoindre et t'engager.


Rester dehors pour critiquer ce n'est ni constructif, ni intelligent


sur ce je vais aller me servir un p'tit rhum arrangé

Alex 17/03/2014 08:09


Timal, on est en démocratie, étant un représenté du CReFOM par la force des choses, parce que comme beaucoup je n'ai rien demandé, qu'il n'y a pas eu de pédagogie pour susciter l'adhésion et la
compréhension de la démarche, que surtout ces gens parlent en notre nom sans nous dire à l'avance ce qu'ils vont demander, que l'on sait toujours pas vraiment ou veut aller ce collectif, qu'il
n'y a pas de communication officielle (où est le communiqué officiel de cette rencontre et celle avec Hidalgo ?!), je ferai entendre ma voix autant de fois qu'il le faudra car ils ont des compte
à rendre et que le collectif doit assumer les responsabilités et les prérogatives qu'ils ont choisi de supporter. Et si tu n'es pas content, JE T'EMMERDE !!!

sansouci 17/03/2014 05:08


quelle entrée en matière!!! impressionnant. Des combats de 20 ans aboutissent. Hollande est surprenant de réalisme et il faut profiter de ses bonnes dispositions pour avancer.


bravo les gars continuez 

timal 16/03/2014 00:27


Alex retiens ta bave et ta rage. Karam est derrière le collectifdom qui a déposé toutes les plaintes et tout le monde sait ca, sauf toi bien entendu.


Karam montre avec le doublé Hidalgo et Hollande que le CREFOM est totalement apolitique. Il le paiera dans son parti et tu ne seras pas la pour le défendre. D'ailleurs personne ne te le demandera
tellement tu es inutile


Quant à Taubira, ce n'est pas la guyanaise qui est attaquée mais la ministre. En quoi le crefom est concerné? le crefom perdrait à jamais toute crédibilité s'il intervenait sur un dossier qui
relève du jeu politique.


Donc fèmei é aye domi

Alex 13/03/2014 16:15


Le président du CReFOM, Patrick Karam, lors de la dernière ligne droite de l'élaboration de ce conseil répresentatif avait donné comme argument, entre autres, les propos inqualifiables et
injurieux tenus à l'encontre d'un ministre d'Etat, Christian Taubira ! Qu'en est-il aujourd'hui, parce que malgré l'hallali (la mise à mort) qu'elle subit aujourd'hui de la part de l'UMP,
étrangement on n'entend pas la "voix officielle de l'Outre-mer" - c'est à dire le CReFOM - prendre position pour faire cesser ces attaques.


Que se passe-t-il ? Pourquoi Mr Karam et le CReFOM ne font pas marcher leurs réseaux car quand je vois un sondage en ligne de BFMTV (chaîne très à droite) annoncée que 76% des participants
réclament la démission de la ministre, ou encore le tweet raciste d'un élu UMP qui se moque de Taubira au prétexte qu'elle ne saurait pas lire, je crois que l'on est dans la même vision
discrimante que celle de la "guenon aux bananes". Mais, alors, pourquoi vous ne montez au front pour la défendre ? ... A moins que la représentation ne s'efface devant les scrupules partisans du
parti auquel on appartient !!!


Sondage BFM: https://twitter.com/JeuneAthena/status/443989149431775232/photo/1


 

Articles Récents